Formule 1

Alonso adore le 3e secteur de Mexico, comme un ’stade de foot’

"Un circuit amusant avec des opportunités de dépassement"

Recherche

Par Olivier Ferret

3 novembre 2021 - 14:38
Alonso adore le 3e secteur de (...)

Fernando Alonso se rend à Mexico pour son cinquième Grand Prix du Mexique en Formule 1. Après avoir vu sa belle remontée depuis le fond de grille être écourtée à Austin, l’Espagnol veut ramener l’écurie dans les points devant un public mexicain plus bruyant que jamais.

Qu’avez-vous pensé d’Austin ?

C’était un week-end difficile pour l’ensemble de l’équipe. Nous avons eu du mal dès vendredi et nous n’avons pas su trouver l’équilibre que nous avions en Turquie, où j’ai sans doute eu ma meilleure monoplace de l’année. Nous avons également pris la décision de changer le groupe motopropulseur en vue de la fin de saison et cela impliquait un départ en fond de grille dimanche. Malgré cela, c’est une piste où il est amusant d’essayer de remonter et nous avions une chance de terminer dans les points avant le problème d’aileron arrière sur ma voiture. Au-delà de ça, c’était formidable de voir le soutien des fans pour notre sport. Je pense que l’Amérique a vraiment appris à aimer la Formule 1 et nous l’avons ressenti toute notre semaine à Austin.

Que pensez-vous de l’Autodromo Hermanos Rodríguez ?

C’est aussi un circuit amusant avec des opportunités de dépassement et une très longue ligne droite. C’est une autre course réputée pour son ambiance et la section du stadium est unique au calendrier. J’aime le foot et le troisième secteur me rappelle beaucoup les stades de football. Il fait généralement chaud durant la course, sans oublier l’altitude, donc les corps et les machines seront mis à l’épreuve.

C’est le début d’une nouvelle série de trois courses en autant de semaines. Qu’est-ce que cela implique pour les pilotes ?

Nous connaissons désormais bien cette situation comme elle s’est produite à plusieurs reprises ces dernières années en F1. Le plus difficile sera le nombre de voyages au cours des trois prochaines semaines, car les distances entre chaque étape sont assez importantes. Il sera capital de prendre le repos nécessaire pour conserver son énergie. Entre les Grands Prix, nous veillerons aussi à faire tout ce qu’il faut pour aider notre récupération. Il est également crucial que tout le personnel puisse reprendre des forces. Nous travaillons tous dans un environnement sous haute pression durant un week-end de course, donc il faut absolument leur laisser suffisamment de temps pour récupérer.

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less