Formule 1

Alonso admet ne toujours pas savoir mieux gérer la défaite

Pour l’instant, en F1, il relativise

Recherche

Par Olivier Ferret

8 août 2021 - 08:01
Alonso admet ne toujours pas savoir (...)

Fernando Alonso a passé la barre des 40 ans au moment du Grand Prix de Hongrie. De quoi devenir plus philosophe au moment de réfléchir sur la première moitié de sa vie, bien remplie.

L’Espagnol est réputé pour avoir eu un tempérament plutôt chaud lorsque les choses n’allaient pas dans son sens en F1. Cette année, il est beaucoup plus calme chez Alpine F1. Alors, avec l’âge, accepte-t-il un peu mieux la défaite ?

"C’est une bonne question. Je me la suis posée, mais je pense que non, je ne peux toujours pas mieux gérer la défaite !" admet Alonso.

"Mais ce qui se passe, c’est qu’en ce moment je ne suis pas en mesure de terminer deuxième ou de me battre pour la victoire. Si j’étais dans une Mercedes ou une Red Bull et que celui qui gagne était l’autre équipe, je serais comme un volcan."

"Mais si vous n’êtes pas dans cette position, vous avez des objectifs différents en tête, des objectifs plus réalistes pour chaque week-end. Peut-être que c’est de finir huitième, peut-être d’aller en Q3… Vous avez ces petits objectifs."

"Mais chaque fois que je ne suis pas en Formule 1 et que je fais une autre activité, le volcan est toujours là, même si c’est jouer au tennis ou ping-pong. Ça ne change pas !"

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less