Formule 1

Alonso a trouvé le cas de Russell à Sakhir très révélateur

"En cinq jours, il est passé de dernier à premier"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

17 décembre 2020 - 11:49
Alonso a trouvé le cas de Russell à (...)

Âgé de 39 ans, Fernando Alonso va faire son retour en Formule 1 en 2021, où il sera le second pilote le plus vieux du plateau. L’Espagnol assure toutefois être en grande forme après deux ans écarté de la Formule 1.

"Les tests psychologiques et physiques montrent que je suis aussi en forme qu’en 2010" a déclaré Alonso au Corriere della Sera. "Je pense aussi que je suis un pilote plus mature."

"J’ai analysé mon pilotage pour corriger mes défauts, et ma vitesse reste intacte. Mes expériences au 24 Heures du Mans et à Indy m’ont apporté beaucoup de données utiles."

Il admet cependant une certaine crainte face à la longueur de la saison : "Ce dont j’ai peur ? Un calendrier de 23 courses. Cela signifie que nous n’aurons que 20 journées de repos sur toute l’année."

Alonso ne sait pas quelles sont les performances exactes des jeunes pilotes du plateau actuel, compte tenu des différences de performances des monoplaces. C’est toutefois un élément qui a toujours existé en Formule 1, mais qui est remis en avant par la pige exceptionnelle de George Russell chez Mercedes F1.

"C’est difficile à dire, mais le cas Russell est le plus intéressant. En cinq jours, pas 100, il est passé de dernier à premier. Tout cela sans intervention divine ou méditation au Tibet, ou quelque chose du genre."

"C’était assez de simplement aller dans la Mercedes. Mais si nous parlons au sujet de qui [Lewis] Hamilton et [Valtteri] Bottas voient le plus dans leurs rétros, c’est [Max] Verstappen. Leclerc est un talent exceptionnel mais il faudra quelques années pour vraiment le juger."

Bien qu’il veuille signer trois podiums au minimum l’année prochaine pour égaler le total de Renault F1 en 2020, Alonso voit encore une domination de Mercedes sur l’ensemble de la saison.

"Ils gagneront encore en 2021, Red Bull se battra pour la deuxième place et il faudra voir qui est troisième. Le vrai défi est pour 2022, mais la F1 ne semble pas avoir changé. Les mêmes personnes, les mêmes règles. Ceux qui étaient forts il y a deux ans le sont encore aujourd’hui."

"En ce qui me concerne, je suis un peu différent. Je voulais de nouveaux défis, j’ai eu le temps de les relever et je pense que mon esprit et mon corps ont progressé. Je suis plus détendu sur mes exigences envers moi-même."

Mercedes

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less