Formule 1

Alonso a-t-il exploité une faille du règlement au départ à Sotchi ?

Pas selon Michael Masi en tout cas

Recherche

Par Paul Gombeaud

28 septembre 2021 - 11:55
Alonso a-t-il exploité une faille du (...)

Fernando Alonso aurait pu créer une polémique suite à son départ à Sotchi, en étant parti complètement à l’extérieur de la piste au premier freinage du Grand Prix. D’après le règlement, si un pilote sort de la piste à cet endroit, il doit passer entre les panneaux en polystyrène qui se situent juste après le vibreur en forme de "saucisse".

Ce que le pilote Alpine F1 a fait mais très rapidement et il est ressorti en troisième position à ce moment-là, avant de céder dans le virage suivant face à George Russell puis Lance Stroll, qui arrivaient lancés à une vitesse logiquement supérieure à la sienne. Il se retrouvait donc cinquième au troisième virage.

Ce qui aurait pu poser question est le fait que le double champion du monde espagnol ait pris cette échappatoire à pleine vitesse, ne paraissant pas perdre la moindre seconde dans la procédure, et qu’il soit malgré tout parvenu à se maintenir devant Daniel Ricciardo et Lewis Hamilton qu’il ne semblait pas avoir clairement dépassés en arrivant dans le premier virage. Notons toutefois que la McLaren et la Mercedes ont fini par dépasser l’Alpine peu après.

Mais d’après Michael Masi, directeur de course de la FIA, l’Alpine numéro 14 n’a pas non plus bénéficié d’un gain de temps, ce qui explique sans doute pourquoi aucune sanction n’a été envisagée à son encontre.

"Dans les premiers virages d’une course, si une situation similaire à celle-ci se présente, le pilote doit retrouver sa position qui était la sienne avant le virage, ce qu’Alonso a fait, très rapidement," a expliqué Michael Masi.

Rappelons également que cette réglementation fait suite à un incident remontant au Grand Prix de France 2019, lorsque Sergio Perez avait été pénalisé pour avoir gagné des positions dans une zone de dégagement au Paul Ricard.

"Perez avait effectivement reçu une pénalité en coupant la chicane des virages 3 à 5 et nous avions dit qu’à partir de ce moment-là, tout incident similaire durant les premiers virages d’une course obligerait le pilote concerné à récupérer la position qui était la sienne avant le virage en question," a rajouté Masi.

Notons qu’à Sotchi, Alonso n’est pas le seul à avoir utilisé l’échappatoire puisque plus tard dans la course, Gasly, Giovinazzi et Verstappen ont également coupé le virage. Mais là encore, Masi a jugé que les pilotes avaient respecté le règlement en ne tirant aucun profit de la manœuvre.

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less