Formule 1

Alonso a finalisé ses plans pour 2021 et a toujours envie de F1

Mais les 24 Heures du Mans l’attirent aussi

Recherche

Par Emmanuel Touzot

6 mai 2020 - 10:03
Alonso a finalisé ses plans pour (...)

Fernando Alonso semble avoir finalisé ses plans pour 2021. L’Espagnol est actuellement proche des milieux de l’IndyCar et du WEC, mais a également des contacts en F1, bien qu’il n’ait pas de piste précise pour un potentiel retour dans la catégorie qui l’a vu être sacré champion du monde à deux reprises.

"Je sais plus ou moins ce que je ferai en 2021. J’espère que vous le saurez bientôt, mais je ne peux rien dire de plus pour le moment," déclare l’Espagnol, qui revient aussi sur son départ de la F1.

"L’une des choses que j’ai toujours dites, c’est que je voulais vivre des choses différentes comme le WEC, Daytona ou le Dakar."

"Je voulais aussi mettre un peu de côté la F1 et son ‘écosystème’. J’ai toujours dit que les nouvelles règles pouvaient me tenter, j’ai encore faim de succès mais désormais, les nouvelles règles ne doivent arriver qu’en 2022. C’est une décision compréhensible, car avec cette situation, on ne peut pas développer les voitures pour 2021."

Sans dire ce qu’il va faire, il ne cache pas son attrait toujours vif pour la F1.

"J’ai toujours dit qu’en 2021, avec les nouvelles règles, il était possible que je revienne en Formule 1 car peut-être que les voitures seraient plus équilibrées, et j’ai encore envie de me tester."

Il assure en revanche qu’un programme à temps plein en IndyCar n’est pas à l’ordre du jour : "Cela demanderait un grande implication et beaucoup de préparation. L’Indy 500 est déjà un grand engagement et il demande une grande préparation, donc je ne me vois pas faire le championnat complet."

Il ne cache pas qu’il souhaiterait effectuer son retour aux 24 Heures du Mans, une course qu’il a remportée à deux reprises avec Toyota, et dont le règlement changera l’année prochaine : "Je dirais oui. Je pense que l’Hypercar est un beau projet. Je sais que le WEC a aussi un processus en cours avec l’IMSA."

"Il y a beaucoup de choses qui vont donner un boost à l’endurance dans le futur et je veux en faire partie. Je ne sais pas quand, mais mon expérience avec Le Mans n’a été qu’amour car j’ai participé et gagné deux fois. Je veux viser la troisième, c’est sûr."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less