Formule 1

Allison s’inquiète du défi de l’évolution moteur unique en 2021

Mercedes F1 va mettre son département HPP sous pression

Recherche

Par Emmanuel Touzot

31 janvier 2021 - 14:49
Allison s’inquiète du défi de l’évolution

James Allison a déjà évoqué les défis aérodynamiques et sur le plan du châssis qui attendent Mercedes et les autres équipes en 2021. Mais le directeur technique de Mercedes F1 révèle que le moteur apportera aussi son lot de difficultés pour le département moteur HPP (High Performance Powertrain).

"Du côté du moteur, il y a eu un défi important" a déclaré Allison. "Outre le fait que l’équipe doit trouver plus de performance avec son bloc propulseur, et le travail que cela implique, elle a dû le faire dans un contexte de règles où il y a moins de possibilités d’erreurs."

"En 2020 et dans les années précédentes, il y avait trois occasions où une évolution du moteur pouvait être implémentée. Avec chaque nouvelle unité de puissance, il y avait la possibilité d’avoir un design différent et, avec un peu de chance, augmenter les performances de chaque moteur."

Cette année, ces trois améliorations seront réduites à une seule : "En 2021, on n’a droit qu’à une opportunité de mettre cette évolution en piste. Il faut donc que cette amélioration soit aussi bonne que possible, et il faut la faire durer parce que vous n’avez qu’une seule chance."

Il reconnaît que Mercedes F1 attendra davantage de ses ingénieurs moteurs, en conséquence de ce changement : "Cela augmente vraiment la pression sur l’organisation du département moteur afin de s’assurer que nous tirons le meilleur parti possible de cette seule opportunité."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less