Formule 1

Allison refuse de dire où Mercedes F1 a dépensé ses jetons pour la W12

De nouvelles contraintes à prendre en compte

Recherche

Par Alexandre C.

2 mars 2021 - 13:07
Allison refuse de dire où Mercedes (...)

Le règlement 2021 n’est pas tout à fait celui de la stabilité. La Mercedes W12 présentée aujourd’hui doit ainsi s’adapter à des changements majeurs, notamment au niveau du fond plat, qui affecteront peut-être la compétitivité de l’équipe à en croire Toto Wolff.

James Allison, le très respecté directeur technique de l’équipe, est revenu sur ces changements de règlement majeur : pourquoi d’abord la F1 a-t-elle voulu faire ces entailles dans le fond plat ? Pourquoi ici et pas ailleurs ?

« Si vous cherchez à ralentir une voiture, ce qui est effectivement le but des modifications du règlement, la modification du fond plat est de loin le moyen le plus facile et le moins coûteux d’atteindre votre objectif. Le fond plat est un élément aérodynamique si important que de petites modifications géométriques entraînent de grandes réductions de performance. Une fois les règles établies, notre tâche consistait à trouver comment récupérer les pertes entraînées par les modifications. »

Pour réduire les coûts, il a été aussi décidé de transposer d’une année à l’autre de nombreuses pièces de la voiture de l’an dernier. Deux jetons sont disponibles pour faire évoluer la voiture sur les parties aérodynamiques les plus importantes (ailerons avant, arrière, cellule de survie...)

Red Bull a visiblement dépensé deux jetons pour changer la partie arrière de sa monoplace. Et Mercedes ? James Allison ne le dira pas ! Du moins pour le moment...

« Ce qui est reporté va différer d’une équipe à l’autre, car les règles n’exigeaient pas que vous reportiez les mêmes choses. Avec les jetons vient une liste de courses indiquant combien de jetons sont nécessaires pour chaque changement. La manière dont les équipes ont décidé de l’utilisation de leurs jetons était entièrement laissée à leur discrétion. »

« En outre, il y a certaines parties de la voiture que vous pouvez changer sans jeton, par exemple le moteur, les systèmes de refroidissement, la suspension et bien sûr toutes les surfaces aérodynamiques. Nous avons dépensé nos jetons, mais nous ne révélerons pas encore comment nous les avons utilisés. Cela deviendra clair en temps voulu. Une fois la saison lancée, pratiquement tout ce qui se trouve sous la peau de la voiture doit ensuite être gelé pendant toute l’année. Avec l’autorisation expresse de la FIA, vous pouvez apporter des modifications pour des raisons de fiabilité ou d’économie, mais si une partie de votre voiture n’est pas performante, vous devez la conserver pendant toute la saison. »

« Notre autre travail en matière d’aérodynamique a été la recherche normale d’opportunités sur chaque centimètre carré de la voiture avec une attention particulière pour trouver des endroits où nous pouvons investir un poids supplémentaire dans une géométrie aérodynamique plus poussée. 2021 permet en effet aux voitures d’être plus lourdes de 6 kg, et nous avons quelques kilos supplémentaires à dépenser en raison de l’interdiction du DAS. En outre, les règles de report nous ont contraints à trouver un moyen de prolonger la durée de vie de certaines pièces, afin de ne pas avoir à les remplacer ou à les acheter si souvent. »

Parmi les contraintes à prendre en compte, il y a enfin les nouvelles restrictions de temps de développement en soufflerie et en CFD, qui affecteront le plus Mercedes, l’équipe ayant fini 1ere au classement des constructeurs...

« Nous avons toujours essayé de tirer le meilleur parti de chaque session de soufflerie et de CFD, mais il n’y a rien de tel qu’une nouvelle contrainte imposée pour renouveler l’impulsion à devenir plus productifs et efficaces. Nous sommes déterminés à trouver de meilleures méthodes de travail afin de pouvoir atténuer l’effet de ce handicap. »

« La situation idéale serait d’avoir une voiture si brillamment rapide qu’on peut presque lui tourner le dos immédiatement et se concentrer sur la prochaine. Mais la Formule 1 n’est jamais aussi simple. Le chant des sirènes de la campagne 2021 attirera inévitablement notre attention sur les changements sismiques du règlement de 2022. »

Nous marcherons sur la corde raide toute l’année entre en faire assez pour être compétitifs en 2021 et en mettre autant que nous osons en 2022. Gérer deux choses en parallèles l’éternel défi de la F1 et le faire face au plafonnement des coûts et à la toute nouvelle réglementation technique de 2022 sera un défi à nul autre pareil. »

La version présentée de la W12 semblait avoir un cache sur la partie arrière du fond plat et autour des pontons, et Allison confirme la volonté de Mercedes de cacher cette partie pour le moment. A l’instar de Red Bull, l’équipe championne du monde ne veut pas que ses rivaux puissent copier ses solutions.

« Il y a des détails aérodynamiques en bas de la voiture que nous ne sommes pas prêts à montrer. Non pas qu’ils ne soient pas déjà prêts sur la voiture, mais nous ne voulons pas que nos compétiteurs puissent travailler sur la même chose en soufflerie. »

« Cela nous fait gagner quelques semaines. Nous regardons de très près ce que font nos rivaux, nous savons que nos rivaux regarderont ce que l’on fait, et l’on n’a pas besoin de le montrer pour l’instant, donc nous attendons. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less