Formule 1

Allison liste trois idées pour réduire l’impact des budgets plafonds sur Mercedes F1

Même s’ils seront toujours un ‘immense défi’

Recherche

Par Alexandre C.

17 février 2021 - 12:14
Allison liste trois idées pour (...)

C’est cette année que les budgets plafonnés, à hauteur de 145 millions de dollars, entrent en vigueur. De nombreuses exceptions sont au programme (salaires des pilotes et des top-managers, budget marketing, budgets des départements moteurs…) mais pour une si grosse structure que Mercedes, la nouvelle règle représente tout de même un « immense défi », pour reprendre une expression du directeur technique, James Allison.

Les contrôles seront stricts et les sanctions sévères (retrait de points, voire exclusion du championnat). C’est pour cela que James Allison a dû faire face à un sérieux casse-tête pour s’adapter à la nouvelle règle. Comment a-t-il fait ?

« 2021 est une grande année pour tout le sport. C’est la première année du nouveau règlement financier, le "plafond des coûts". »

« Un ensemble de règlements qui oblige les budgets des grosses équipes à descendre vers les budgets des équipes de milieu de grille, et où nous avons tous fondamentalement la même puissance de feu financière pour jouer le championnat. »

« Et cela a été un changement très intéressant ici chez Mercedes, parce que nous sommes l’une des plus grandes équipes de Formule 1 et nous avons donc dû trouver comment nous pouvons mener notre assaut sur le championnat avec beaucoup moins de ressources financières que nous aurions pu en avoir auparavant. »

James Allison livre une première piste : faire durer des composants plus longtemps !

« Cela signifie que nous devons trouver comment faire durer plus longtemps les composants de notre voiture, comment les construire à moindre coût et comment nous assurer de maintenir le même niveau de performances qu’auparavant, malgré la diminution de notre budget global. »

Valtteri Bottas et Lewis Hamilton sont déjà prévenus : il leur faudra éviter des accidents très coûteux !

« Le règlement financier un énorme défi et la construction de la voiture n’en est qu’une partie... »

« Nous devons ensuite faire fonctionner la voiture sur le plan opérationnel, la développer, nous devons faire toute la saison avec toutes les incertitudes auxquelles nous sommes confrontés en termes de fréquence des accidents ou de fiabilité des composants, et nous devons ensuite dépenser des ressources pour réparer cela. »

Le développement des F1 sera aussi affecté, à la baisse... C’est pour cela qu’avec une F1 bien née, Mercedes aura fait un grand pas pour James Allison.

« La plus grande arme dont nous pourrions disposer pour attaquer ces nouvelles réglementations financières de manière efficace serait probablement de nous lancer avec une voiture rapide dès le début, car une voiture qui est rapide dès le début va coûter moins cher pour rester rapide pendant toute la saison. »

« Espérons donc que nous ayons mis suffisamment de bonté dans la voiture au début de l’année, pour nous voir opérer à un haut niveau sous cette nouvelle contrainte, où nous nous battons avec exactement les mêmes armes que tout le monde. »

Fiabilité, composants résistants, voiture performante dès ses débuts : on se doute que Mercedes a préparé cette triple stratégie depuis bien longtemps…

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less