Formule 1

Alfa Romeo veut conserver son indépendance en F1

Vasseur explique la direction de l’équipe pour les années à venir

Recherche

Par Emmanuel Touzot

6 novembre 2020 - 11:27
Alfa Romeo veut conserver son indépendanc

Alfa Romeo Racing, le nom actuel de l’équipe Sauber, est une équipe indépendante, et son directeur Frédéric Vasseur révèle qu’il compte garder ce statut. Contrairement à Haas F1, l’autre client de Ferrari qui achète un maximum de pièces à la Scuderia, Alfa Romeo compte continuer à produire un maximum de pièces.

"Je ne veux pas critiquer le modèle Haas, car tout le monde a son projet, sa structure et ses contraintes" note Vasseur auprès d’Auto Motor und Sport. "Nous avons notre usine, notre propre soufflerie, nous faisons beaucoup nous-mêmes. Ce sont nos forces et nous devons en faire une utilisation optimale."

"Nous continuerons dans cette direction. C’est l’ADN de cette équipe d’être indépendante. Surtout avec les nouvelles règles, il sera important de produire certaines pièces soi-même, car l’impact sur les budgets sera moindre. Nous avons la structure dans l’entreprise pour faire cela."

La bonne gestion des saisons à venir se fera grâce au bon partage des ressources pour préparer le programme 2021 et la baisse aérodynamique qui viendra avec, mais surtout l’anticipation du futur règlement technique de 2022, révolutionnaire.

"Tout le monde fera la même chose, tout le monde passera sur 2022 le plus tôt possible. Personne ne peut se permettre de débuter la nouvelle ère avec beaucoup de retard, sans quoi vous êtes foutu."

Frédéric Vasseur n’est pas inquiet à l’idée de devoir appliquer le futur plafond budgétaire dans le développement de la nouvelle monoplace, mais s’inquiète en revanche des effets de la pandémie de Covid-19.

"Ma plus grande inquiétude n’est pas le plafond budgétaire, nous sommes en dessous de toute manière. C’est plutôt les revenus [qui m’inquiètent] si la crise du coronavirus continue."

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less