Alfa Romeo s’attendait à une deuxième pénalité pour Stroll à Melbourne

Le Canadien n’a pas été pénalisé pour avoir poussé Bottas hors des limites de la piste

Recherche

Par Paul Gombeaud

13 avril 2022 - 16:21
Alfa Romeo s'attendait à une (...)

Si Lance Stroll avait été pénalisé de 5 secondes à Melbourne pour avoir changé plusieurs fois de trajectoire devant Valtteri Bottas, ce ne fut en revanche pas le cas lorsqu’il forçait le Finlandais à sortir de la piste au virage 3 alors que la voiture de sécurité virtuelle venait de se retirer.

Les nouveaux directeurs de course avaient pourtant laissé entendre avant le début de la saison que de telles manœuvres seraient scrutées de près. Mais suite à cet incident, les commissaires ont finalement décrété qu’il n’y avait pas de pénalité à attribuer au pilote Aston Martin.

"Nous nous attendions à ce que Stroll soit pénalisé car ce qu’il a fait n’était pas très correct, mais nous acceptons la décision," a déclaré Xavi Pujolar, en charge de l’ingénierie en piste chez Alfa Romeo F1.

"Il n’y a pas de frustration de notre côté. Nous estimons simplement que Bottas a été poussé en dehors de la piste."

Le Finlandais a lui déclaré que Stroll avait été "à la limite."

"Il m’a forcé à aller hors de la piste à plusieurs endroits. Ce n’était pas idéal. Mais je sais qu’il est l’un des pilotes les plus agressifs et il a été pénalisé pour ça."

Pour le Canadien, cette manœuvre n’avait visiblement rien de répréhensible.

"Il dormait au moment où la voiture de sécurité virtuelle s’est retirée, j’en ai donc profité à ce moment-là. J’ai le sentiment que c’était correct."

Alfa Romeo F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos