Formule 1

Alfa Romeo remonte nettement la pente grâce aux évolutions

Giovinazzi inaugure une nouvelle sanction de la FIA

Recherche

Par A. Combralier

31 juillet 2020 - 20:42
Alfa Romeo remonte nettement la (...)

Il y a de l’espoir chez Alfa Romeo : habituellement bien moins classées, les monoplaces rouge et blanche ont effectué de très bons EL2.

Kimi Räikkönen, 10e cet après-midi à Silverstone, est donc satisfait, mais sans s’emballer. Les évolutions développées par Hinwil semblent tout de même payer…

« Ce fut un vendredi très chargé, mais jusqu’à présent, tout va bien. Les chronos semblent un peu plus prometteurs, mais nous ne sommes que vendredi et on ne peut pas vraiment en tirer de conclusion. Ce que nous savons, c’est qu’il y a encore du travail à faire pour tirer le meilleur parti de ce week-end. Les évolutions semblent fonctionner comme prévu, mais il est encore tôt : qui sait ce que demain apportera, surtout avec la météo... Nous allons faire notre travail et nous espérons que nous pourrons être en meilleure position qu’avant. »

Antonio Giovinazzi, 13e temps, sait que Max Verstappen, 14e derrière lui, lui passera devant en qualifications. Mais qu’importe, la satisfaction de progresser est là.

« Je suis assez satisfait de ce que nous avons montré aujourd’hui, même s’il est encore tôt dans le week-end et que nous ne pouvons pas nous laisser emporter. La matinée a été assez délicate, surtout avec le vent, mais l’après-midi a été bien meilleure. Je pense que nous avons fait de bons progrès, à la fois en termes de qualifications et de rythme de course, et les évolutions que nous avons introduites pour cette course semblent bien fonctionner, alors j’espère que nous pourrons en tirer parti. Demain, les conditions seront peut-être différentes, nous devons donc être prêts à tout : nous devrons garder la tête froide et faire notre travail. »

A noter que l’Alfa Romeo d’Antonio Giovinazzi a causé un drapeau rouge en EL1, ce vendredi à Silverstone. L’Italien a été coupable de ramener des débris en piste, après un tête-à-queue sur le tracé anglais (ayant détruit ses pneus et une partie de son fond plat). Des morceaux de la carrosserie ont été ainsi répandus sur la piste…

La FIA n’a pas apprécié la manœuvre de l’Alfa Romeo, contraire au règlement sportif, puisqu’un pilote ne doit à aucun moment causer des dommages potentiels à un autre pilote. Giovinazzi a donc eu l’honneur de recevoir une nouvelle pénalité : l’avertissement, au-dessus des réprimandes et des amendes.

La Fédération s’en est expliquée ainsi : « Lorsque le pilote a quitté la position où il s’était arrêté au virage 13, sa voiture a laissé des débris à cause de ses pneus endommagés. »

« Cependant, les commissaires ont estimé que le pilote a agi d’une manière potentiellement dangereuse pour les autres pilotes lorsqu’il a continué à rouler à grande vitesse et sans faire attention à la voie des stands, en déversant des débris en cours de route. »

« Le fait qu’il ait agi ainsi a également contribué à la suspension prolongée de douze minutes de la séance. »

« Pour décider de la sanction, les commissaires ont comparé cet incident à d’autres incidents survenus lors d’essais libres ces dernières années et ont choisi d’utiliser l’avertissement qui leur est nouvellement offert par le Code Sportif International. »

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less