Alfa Romeo reconnait avoir eu une approche ’extrême’ pour le poids de sa F1

La seule du paddock qui serait au minimum imposé par la FIA ?

Recherche

Par Olivier Ferret

10 mars 2022 - 09:05
Alfa Romeo reconnait avoir eu une (...)

Certains aspects de la conception de l’Alfa Romeo de 2022 sont "extrêmes", a admis le directeur technique Jan Monchaux.

L’équipe suisse dirigée par Sauber était la seule équipe à recourir initialement à des mesures de camouflage radicales pour cacher les détails de sa voiture pour les toutes nouvelles règles techniques.

Le Dr Helmut Marko, consultant de Red Bull, pense que l’Alfa Romeo est la seule dans la voie des stands, à l’exception possible de McLaren, qui atteint la limite de poids originale de la voiture plus le pilote de 795 kg.

Le poids minimum officiel pourrait finalement augmenter de 3 kg pour le début de la saison à Bahreïn mais cela reste des spéculations dans le paddock de Sakhir ce matin, pour la suite des essais hivernaux.

Monchaux explique qu’Alfa Romeo a pris la décision d’aller "à l’extrême" dans divers domaines avec la C42 presque exclusivement "à cause de l’influence du poids".

Cependant, la voiture n’a pas eu beaucoup de roulage à Barcelone, avec Valtteri Bottas, Guanyu Zhou et Robert Kubica n’ayant accumulé que 176 tours au total.

"Je n’ai pas de boule de cristal," a déclaré Monchaux, "mais normalement, nous sommes plutôt bons en termes de fiabilité."

"Nous avons quelques problèmes à résoudre, mais je suis presque sûr que nous allons les résoudre. C’était une chose par ci, une par là. Rien de majeur."

"Oui, nous avons été à l’extrême sur certaines choses car le poids de ces F1 est certes plus important mais atteindre la limite a été une torture. Cela peut générer quelques tensions. Mais le poids est la clé."

"En ce qui concerne les problèmes mécaniques, je préfère que nous les ayons maintenant que pendant la saison."

Alfa Romeo F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos