Formule 1

Alfa Romeo ne s’attendait pas à d’aussi bonnes conditions au Qatar

Du grip dès les Libres 1 mais des performances encore modestes

Recherche

Par Olivier Ferret

19 novembre 2021 - 17:45
Alfa Romeo ne s’attendait pas à (...)

Alfa Romeo a connu un vendredi d’essais productifs au Grand Prix du Qatar, les deux séances étant consacrées à la découverte du circuit international de Losail et aux travaux préparatoires, notamment lors de la séance du soir sous les projecteurs.

Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi ont pu tester la piste dans différentes conditions, chaudes et ensoleillées en EL1 et plus fraîches lors de la session suivante.

"Les conditions n’étaient pas mauvaises, en fait meilleures que ce à quoi nous nous attendions," note le Finlandais, 15e temps de la soirée.

"Nous avons connu des situations pires dans le passé, dans des endroits comme Bahreïn, où le vent et la poussière ont rendu les choses vraiment difficiles le vendredi, donc c’était plutôt bien. Nous avons pu faire un bon nombre de tours, donc j’espère que nous pourrons utiliser les données pour progresser avant demain. Les qualifications seront serrées, nous verrons ce que nous décrocherons le moment venu."

Giovinazzi a signé lui le 17e temps avec son Alfa Romeo, un chrono modeste qu’il explique par de la gêne en piste.

"C’était une bonne première expérience de pilotage ici. J’ai été vraiment surpris par la quantité d’adhérence, déjà en EL1. La piste est vraiment belle, vraiment rapide et la conduite est agréable. Nous avons eu une bonne EL1 aujourd’hui, mais nous avons eu du trafic lors de nos simulations de qualification en EL2. Ce sera un défi demain, car il n’y a pas beaucoup d’espace pour laisser passer quelqu’un avec tous ces virages à grande vitesse. Les qualifications seront vraiment importantes, mais nous avons une autre séance demain matin pour essayer de nouvelles choses et progresser."

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less