Formule 1

Alfa Romeo n’avait pas du tout le rythme pour viser les points

Même si l’équipe pense qu’elle méritait un peu mieux

Recherche

Par A. Combralier

12 mai 2019 - 20:42
Alfa Romeo n'avait pas du tout le (...)

Alfa Romeo n’a rien à regretter après ce week-end à Barcelone : la monoplace italo-suisse n’était tout simplement pas assez rapide pour lutter face à la concurrence. Alfa Romeo semble avoir rétrogradé dans la hiérarchie du milieu de grille, après la fournée des évolutions apportées ces derniers jours. De quoi être inquiet pour la suite de la saison ?

Kimi Räikkönen n’a pu faire mieux que la 14e place… et veut vite oublier ce Grand Prix décevant.

« Que puis-je dire ? C’est bien d’avoir deux jours d’essais qui suivent. Nous en avons besoin. Et j’espère que nous pourrons découvrir quels sont nos problèmes. Dans l’ensemble, ce ne fut pas un week-end facile. Cela dit, à la fin de la course, il semblait que nous avions la même vitesse que les gars devant ; mais nous ne pouvions pas faire grand-chose de plus. »

« Ma sortie de piste au premier virage n’a pas aidé ; mais après le départ, j’ai essayé désespérément de gagner quelques places. La piste était glissante, et je suis donc parti au large. »

« C’est assez décevant, mais j’espère que les essais permettront de rebattre les cartes. »

Antonio Giovinazzi a eu un rythme de course plus encore décevant. L’Italien était devant Kimi Räikkönen au premier virage (puisque le Finlandais était parti au large), mais n’a fini qu’à la 16e place, à presque dix secondes d’intervalle.

« Ce ne fut pas un week-end facile pour nous. Nous sommes partis 18e et nous avons adopté une stratégie un peu différente pour essayer de gagner quelques places. Au bout du compte ça n’a pas fonctionné, parce que le rythme n’était juste pas là. Nous devons travailler dur pour avoir un meilleur package à Monaco, et obtenir un meilleur résultat. Le milieu de grille est serré, et nous avons montré, par le passé, que nous pouvions être dans cette lutte. »

Frédéric Vasseur, le directeur d’écurie, évoque lui aussi un week-end « décevant » pour son équipe de F1 à Barcelone.

« Nous n’avons pu exprimer notre potentiel. C’est difficile de trouver des points positifs, puisque notre premier relais fut juste un cauchemar. Mais au moins le dernier relais était la meilleure partie du week-end. Les circonstances n’ont pas aidé, avec la position sur la grille d’Antonio et la sortie de piste de Kimi au premier virage. Notre rythme était effectivement compromis. »

« Je dirais que le résultat d’aujourd’hui ne reflète pas totalement notre vrai niveau ; tout est semblé aller contre nous ce week-end. Mais ces deux jours d’essais sont importants, nous allons pouvoir honnêtement évaluer notre performance pour revenir là où nous étions auparavant cette saison. »

Alfa Romeo Racing

expand_less