Formule 1

Alfa Romeo manque le coche en qualifications à Spa

Une séance désastreuse ?

Recherche

Par Alexandre C.

28 août 2021 - 19:43
Alfa Romeo manque le coche en (...)

« Un désastre… ». C’est ainsi que Kimi Räikkönen a commenté sa piteuse 19e place en qualifications ce samedi à Spa, sous la pluie, sur son circuit pourtant fétiche.

Le Finlandais a au moins une excuse, il n’a presque pas pu rouler en EL3 ce midi…

« Une mauvaise journée qui a commencé ce matin, en ratant la séance d’essais sur le mouillé. J’ai dû utiliser Q1 pour trouver les trajectoires à prendre et nous n’avions tout simplement pas assez de tours pour rattraper le terrain perdu. Je suis sûr qu’avec quelques tours de plus, nous aurions été bien meilleurs. Il n’y a pas beaucoup de points positifs à tirer d’aujourd’hui, mais nous ne pouvons que remonter demain : nous allons faire de notre mieux et voir ce que nous pouvons tirer d’une course dans ces conditions. »

Antonio Giovinazzi a fait à peine mieux avec une 16e place finale... qui se transformera en une 15e place sur la grille après l’application de la pénalité de Lance Stroll.

« J’ai donné tout ce que j’avais, mais ce n’était pas suffisant. Je m’améliorais tour après tour, d’abord en pneus pluie puis en pneus intermédiaires, et avec un tour de plus nous aurions été encore meilleurs, mais nous avons manqué de temps. A la fin, c’était la même chose pour tout le monde et il nous manqué quelque chose. Les conditions de demain seront probablement similaires à celles d’aujourd’hui, nous devons donc être prêts à saisir toute opportunité, surtout si la course tourne au chaos. Nous devons améliorer ce que nous avons fait aujourd’hui, c’est certain. »

Frédéric Vasseur n’a pas le sourire : contrairement à Williams, Alfa Romeo n’a pu tirer profit des conditions...

« Le résultat d’aujourd’hui est décevant, surtout dans des conditions qui peuvent mélanger la hiérarchie. Nous n’avons pas été en mesure de tirer le meilleur parti de la séance : Kimi a souffert de manquer les EL3 dans la matinée, et nous pensons qu’il aurait été proche de là où était Antonio, plus proche de la Q2. Nous allons nous regrouper et chercher des moyens de rattraper le terrain perdu demain : les conditions météorologiques pourraient bien être similaires à celles d’aujourd’hui, ce qui signifie que nous pouvons encore saisir nos chances de gagner des places. Nous avons déjà vu des courses folles en Belgique et demain pourrait en être une autre : si c’est le cas, nous serons prêts. »

Vidéo - La grille de départ du GP de Belgique 2021 :

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less