Formule 1

Alfa Romeo manque de roulage et ne connaît pas son potentiel

Une journée difficile

Recherche

Par Emmanuel Touzot

12 avril 2019 - 12:51
Alfa Romeo manque de roulage et ne (...)

Alfa Romeo a travaillé sans réussir à atteindre le top 10 durant les essais libres du Grand Prix de Chine, mais cela n’inquiète pas Kimi Räikkönen, qui se montre toujours aussi pragmatique lorsqu’il s’agit d’analyser ses performances et celles de son équipe.

"On a pu boucler le plan initial, c’est parfait. Nous devons continuer à travailler. Peu importe nos positions, même si nous étions derniers, ce ne sont que des essais" lance le Finlandais. "Nous faisons des essais normaux et nous vérifieront ce soir et nous verrons où nous serons demain."

Interrogé sur les performances de McLaren lors de cette journée, où l’équipe britannique a semblé mener le peloton, le Finlandais n’est pas dithyrambique : "Cela ne veut pas dire grand chose. Il faut demander à McLaren où ils pensent être, ça ne m’intéresse pas."

Son coéquipier, Antonio Giovinazzi, a été cloué au garage lors de la première séance et a tenté de rattraper le temps perdu l’après-midi. Néanmoins, l’origine du problème est encore inconnue : "C’était un problème que nous n’avons pas encore trouvé. Heureusement, les mécaniciens ont fait du bon travail et j’ai pu rouler en EL2. C’était bien."

"Bien sûr, ce n’est pas idéal de commencer le week-end par une séance sans roulage donc nous devons travailler, trouver une solution, et espérer une bonne qualification. De mon côté, c’est un peu étrange car j’ai manqué la première séance, donc je me suis adapté un peu... lentement."

Alfa Romeo Racing

expand_less