Alfa Romeo F1 : Vasseur veut intégrer Kubica à l’organigramme

Le pilote polonais est "toujours constructif"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

21 juillet 2022 - 14:28
Alfa Romeo F1 : Vasseur veut intégrer

Frédéric Vasseur aimerait offrir à Robert Kubica un rôle plus important au sein d’Alfa Romeo F1. Le directeur de l’équipe Sauber, qui roule sous les couleurs du constructeur italien, ne sait pas encore comment intégrer le pilote polonais à l’organigramme, mais y réfléchit activement.

"Je l’espère. Mais je ne sais pas dans quelle position il pourrait être. J’ai confiance en lui, bien qu’il ne soit pas toujours facile de traiter avec lui, mais c’est normal pour un pilote de course" assure Vasseur.

"Pour Sauber, Robert était probablement l’un des gars les plus emblématiques parce qu’il a gagné une course au Canada. Il est avec nous depuis quelques années maintenant et j’aimerais trouver une solution pour une éventuelle collaboration dans le futur. Mais je n’ai pas encore d’idées."

Vasseur assure que Kubica ne doit pas être vu uniquement comme un représentant pour son sponsor Orlen : "Il n’est pas le sponsor, après tout. Bien sûr, nous devons être conscients que c’est important pour Orlen que Robert soit d’une certaine manière impliqué et fasse partie de l’équipe."

"Mais il fait un super travail. Il a un feedback technique très fort et pour nous, c’est toujours une bonne chose d’avoir une perspective différente sur ce que nous faisons. De plus, il est toujours constructif lorsqu’il fait une séance d’essais libres."

Kubica est "un homme très spécial"

Le dirigeant français rappelle aussi que Kubica a parfaitement répondu à l’appel de son équipe pour remplacer Kimi Räikkönen l’an dernier, en Italie et aux Pays-Bas : "Dans ces deux situations exceptionnelles, il a prouvé sa classe. À Zandvoort, nous ne lui avons dit de piloterait la voiture que le samedi matin."

"Je me souviens qu’il s’est battu avec [Sebastian] Vettel pendant 10 tours et l’a également dépassé. C’était une superbe performance. Pour moi, il est spécial parce que j’ai passé presque toute ma carrière avec Robert et j’ai combattu à ses côtés."

"Quand j’étais chez Renault, je lui ai demandé de venir chez Renault et de piloter à nouveau des monoplaces. Je lui ai d’abord donné l’occasion de tester le simulateur parce que j’étais convaincu, et je le suis toujours, que Robert est un homme très spécial."

Alfa Romeo F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos