Alfa Romeo F1 : Objectif Q3 pour Zhou et Bottas aux États-Unis

Le Chinois a découvert le circuit "bosselé" d’Austin

Recherche

Par Emmanuel Touzot

22 octobre 2022 - 11:37
Alfa Romeo F1 : Objectif Q3 pour (...)

Guanyu Zhou était le pilote le plus assidu en piste ce vendredi à Austin pour Alfa Romeo F1. En effet, le Chinois a pris part aux EL1 et EL2, contrairement à Valtteri Bottas, remplacé par Théo Pourchaire lors de la première séance. Zhou s’est dit impressionné par les bosses du Circuit of the Americas.

"C’était très bosselé ! Je ne sais pas comment sont toutes les autres pistes, mais je sais que pour moi, c’était une des pistes les plus bosselées que j’ai pu connaitre" a-t-il déclaré. "Mais néanmoins, le tracé est bien, il y a beaucoup de virages différents."

"Les EL2 étaient un peu limités avec les tests pour les pneumatiques, mais la première séance était bonne. Je me sentais immédiatement bien dans la voiture, et j’espère une bonne qualification ce samedi."

"Je pense que la Q2 sera l’objectif de base, nous essaierons de le faire, nous en avons été capables à Suzuka et Singapour et nous essaierons de garder cette dynamique. C’est toujours serré pour Q3, et cela dépend de votre tour. Si tout fonctionne, nous aurons une chance, mais j’ai cinq places de pénalité pour dimanche donc ce sera un défi."

Le Chinois n’a pas vu une grande différence entre les prototypes 2023 et les gommes actuelles : "Nous n’avons pas beaucoup d’information avant de monter dans la voiture, nous ne savons pas quels pneus nous utilisons, nous avons juste le feeling du composé que nous utilisons."

"Mais c’est assez similaire en général. La plus grande différence est la température plus faible des couvertures chauffantes, le premier tour est assez piégeux. Nous avons besoin de faire encore des progrès pour ne plus utiliser de couvertures chauffantes en 2024."

"Tout semblait bon" pour Bottas

Bottas avait donc retrouvé sa C42 lors des EL2 du GP des États-Unis, et il a pu rouler avec les composés de ce week-end pendant 45 minutes avant de chausse les prototypes. Sa première impression est bonne, au point qu’il espère lui aussi arriver en Q3.

"C’est un peu spécial aujourd’hui avec les tests de pneus Pirelli, et parce que je n’ai pas couru lors de la première séance. J’ai fait quelques runs en début de séance pour régler la voiture au début, c’était différent du roulage pour Pirelli. Et j’ai fait ce programme après, donc les chronos ne sont pas représentatifs."

"Mais globalement, tout semblait bon pour moi, une seule séance mais la voiture ne semblait pas mauvaise. Nous n’avions pas les évolutions, mais nous les aurons. Nous pouvons progresser, et d’après le feeling que j’avais aujourd’hui, le top 10 dont nous avant besoin en qualifications est réaliste."

Le Finlandais n’a rien à signaler au sujet des pneus 2023 : "Ils ont semblé bien différent, surtout avec la pression la plus basse. La pression minimale est bien plus basse, surtout dans le premier tour quand la gomme chauffe encore. Ils bougent davantage, surtout les pneus avant."

"Mais hormis cela, le feeling était assez similaire. Sur ce circuit, je n’ai pas vu de problème avec la température plus basse des couvertures chauffantes, mais sur d’autres circuits, je pense que ça pourrait être un problème."

Alfa Romeo F1 Team - Sauber

Info Formule 1

Photos

Vidéos