Alfa Romeo F1 : Le jour où Zhou est devenu fan d’Alonso

Le pilote chinois se souvient de sa passion

Recherche

Par Emmanuel Touzot

21 août 2022 - 16:50
Alfa Romeo F1 : Le jour où Zhou est (...)

Guanyu Zhou a côtoyé Fernando Alonso chez Renault F1 puis Alpine F1, au sein de l’académie du constructeur français. Celui qui est désormais titulaire chez Alfa Romeo révèle avoir rencontré le double champion du monde, ainsi que d’autres pilotes, et avoir apprécié les découvrir et rouler contre eux en ce début de saison.

"Je connais Alonso et [Daniel] Ricciardo depuis longtemps parce que nous étions dans la même équipe dans le passé et j’étais un pilote de l’Académie" a expliqué Zhou.

"Des gens comme Sebastian [Vettel] ou Lewis [Hamilton], je ne leur avais jamais parlé dans le passé. Tout le monde a été très chaleureux et accueillant. Surtout à Bahreïn, c’est la première fois que tout le monde se voit et que l’on discute avec tous les pilotes."

"C’est cool d’avoir ces gens autour de moi, car je ne m’attendais pas à courir avec des pilotes très expérimentés. Je me souviens de la première course que j’ai regardée, ils étaient là et ils sont toujours là ! C’est un sentiment spécial, et j’apprécie vraiment de me battre avec en piste."

Une passion qui l’a mené à supporter l’Espagnol

Zhou a assisté à un Grand Prix de Formule 1 pour la première fois en Chine en 2004, et l’année suivante, il y était revenu, tout juste âgé de six ans, pour soutenir Fernando Alonso et sa Renault, fraîchement sacrés champions du monde. Il y est revenu par la suite chaque année pour soutenir son idole.

Une photo sur laquelle il tenait un drapeau Renault avait alors immortalisé la présence de Zhou sur le circuit : "Je suis venu en 2004. Ce jour-là, je ne connaissais rien aux sports mécaniques. J’étais juste là en tant que fan en général. J’ai vu sa course, et j’ai pensé que c’était un très bon pilote."

"J’avais ce rêve en tête qu’un jour, je pourrais être pilote de Formule 1. La deuxième année que le Grand Prix de Chine a eu lieu, je comprenais mieux le sport automobile et je tenais son drapeau. Tout le monde a vu cette photo sur les réseaux sociaux."

Courir contre ceux qui étaient ses idoles

Aujourd’hui, Zhou prend du plaisir à courir contre ceux qui furent ses idoles, et qu’il doit considérer comme des adversaires.

"C’est assez étrange, un sentiment bizarre pour être honnête. Parce que, la première fois que je l’ai rencontré, nous étions ensemble en train de faire des essais, des journées privées pour Alpine. L’année suivante, l’année de son retour en F1, j’ai pu conduire en EL1 en Autriche, dans sa voiture. C’était un moment très spécial."

"Je n’avais jamais pensé que cela arriverait un jour. Maintenant, je cours contre lui sur la même grille, face à Alpine, l’un de nos principaux concurrents dans cette lutte très serrée au milieu du peloton, et c’était spécial d’entendre son nom à la radio lors de la première course à Bahreïn."

"Nous nous sommes battus pour ce dernier point jusqu’à la fin de la course, c’était donc un moment spécial. Entendre tous ces noms légendaires comme Hamilton, [Max] Verstappen, Alonso... et maintenant, ce sont simplement d’autres pilotes. Mais à l’époque, c’était très spécial, donc c’est difficile de décrire ce sentiment."

Alfa Romeo F1 Team

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos