Alfa Romeo F1 explique l’abandon de Bottas en Hongrie

Un problème jamais rencontré jusqu’ici

Recherche

Par Emmanuel Touzot

5 août 2022 - 14:28
Alfa Romeo F1 explique l'abandon de

Alfa Romeo F1 a révélé quel problème avait frappé Valtteri Bottas en Hongrie, alors que le Finlandais a été contraint d’abandonner en fin de course. Bottas était toutefois en dehors du top 10 quand la panne est survenue.

"Nous avons eu un problème technique dans le système de carburant que nous étudions, donc ce n’est pas idéal" a déclaré Xevi Pujolar, le directeur de l’ingénierie en piste de l’équipe de Hinwil.

"Il n’y a pas eu d’avertissement. Tout allait bien jusqu’à ce tour. La première chose que nous avons vue, c’est que les gars l’ont rapporté sur les données, Valtteri a signalé tout de suite qu’il perdait de la puissance et c’est tout. Nous avons dû nous arrêter tout de suite."

Plus inquiétant, Pujolar avoue que le problème est inconnu, et que c’est la première fois qu’il survient sur l’Alfa Romeo C42 : "D’après ce qu’il semble pour l’instant, c’était un nouveau problème et nous devons comprendre pourquoi cela s’est produit."

Des pneus durs plus performants que prévu

Pujolar assure que la stratégie consistant à opter pour les pneus durs n’était pas mauvaise, l’Alfa Romeo C42 étant bien plus performante avec ce composé que d’autres voitures dans le peloton.

"Pour nous, les durs étaient bons, nous n’avons pas eu de gros problèmes. Nous avons eu plus de problèmes plus tard avec les drapeaux bleus et aussi parce que les pilotes avec des pneus plus frais nous rattrapaient, mais ce n’était pas le problème des pneus durs."

"Le problème, c’est que nous avons perdu trop de positions dans le premier tour et que nous avons été bloqués dans le trafic. Cela signifie que nous ne pouvions pas être plus haut en piste comme nous l’avions prévu."

Bottas entre frustration et encouragement

Bottas était quant à lui déçu que la voiture ait lâché, mais a reconnu que le fait de ne pas avoir perdu de points permettait d’être moins frustré. S’il est heureux que la voiture soit rapide, il espère qu’elle affichera une certaine solidité sur la suite de la saison.

"C’est sûr que nous manquons de fiabilité. En termes de rythme, nous étions un peu mieux ce week-end que lors des courses précédentes, donc c’est positif, mais oui, nous avons besoin de finir les courses."

"Cela aurait été encore plus dommage en Hongrie si nous étions sur le point de marquer des points à nouveau et que nous avions ce problème. Donc, nous nous concentrons d’abord sur la fiabilité et ensuite sur la performance aussi."

Alfa Romeo F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos