Alfa Romeo F1 a désormais perdu son ’avantage’ du début de saison

Certaines équipes l’ont distancée grâce à leur développement

Recherche

Par Paul Gombeaud

17 août 2022 - 12:15
Alfa Romeo F1 a désormais perdu son (...)

En début de saison, l’ensemble des écuries avait bien du mal à atteindre le poids minimum de 798 kilos avec leur monoplace respective, comme l’exigent les nouveaux règlements. Mais ce n’était pas le cas d’Alfa Romeo F1, qui avait un avantage sur le reste du plateau à ce niveau-là.

Cela se voyait d’ailleurs sur le plan comptable, puisque l’écurie basée à Hinwill a longtemps fait jeu égal avec des écuries telles qu’Alpine F1 et McLaren lors des premières courses de la saison.

Mais depuis le Grand Prix du Canada, ni Valtteri Bottas ni Guanyu Zhou n’ont marqué le moindre point, laissant les deux équipes précédemment citées s’envoler au championnat.

Selon Xevi Pujolar, le directeur de l’ingénierie en piste chez Alfa Romeo, c’est grâce aux évolutions apportées que les équipes rivales ont pu prendre un avantage assez conséquent depuis quelques courses, notamment parce que celles-ci leur auraient permis de baisser le poids de leur F1 respective.

"Je pense que les évolutions apportées par certaines équipes, qui leur permettaient d’améliorer leurs performances aérodynamiques, ont également réduit le poids de leur voiture. Nous étions satisfaits de cet aspect en début de saison, alors que d’autres équipes du milieu de peloton, voire les top team, avaient des gains à aller chercher."

"Nous étions plutôt forts au début car nous avions l’avantage du poids. Je pense que nous pouvons rester proches d’Alpine, McLaren avait l’air forte en Hongrie, mais nous devrions au moins être en mesure de nous battre contre l’une de ces équipes qui luttent pour le haut du milieu de tableau."

Si son équipe reste sur quatre courses consécutives sans le moindre top 10, Pujolar reste optimiste pour le reste de la saison.

Il compte notamment sur le fait que les deux C42 seront chacune équipées des évolutions dès le Grand Prix de Belgique qui se déroulera à la fin du mois.

"Lors des dernières courses, nous avons vu nos rivaux apporter des évolutions et nous étions un peu en retrait. Nous avons testé notre évolution avec Valterri et elle a bien fonctionné. Dès la prochaine course, nos deux voitures en seront équipées et c’est une bonne chose."

Alfa Romeo F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos