Formule 1

Alfa Romeo entre frustration et encouragement à Spa

La Q2 est manquée pour quelques centièmes

Recherche

Par Olivier Ferret

29 août 2020 - 19:20
Alfa Romeo entre frustration et (...)

Alfa Romeo espérait pouvoir se mesurer à Ferrari à Spa-Francorchamps, la Scuderia étant en grande difficulté, mais les monoplaces conçues en Suisse ont échoué en Q1. Néanmoins, la bonne nouvelle se situe au niveau des écarts, car il n’a pas manqué grand chose pour passer à la phase suivante des qualifs.

"Nous avons fait de notre mieux et aujourd’hui, nous avons vraiment eu une chance de passer en Q2, mais nous étions un peu à court de performance à la fin," constate Kimi Räikkönen.

"Il y avait pas mal de trafic sur les tours de chauffe et les pneus étaient un peu trop froids au départ de mon 2e tour rapide : j’ai eu du mal avec du survirage dans le premier virage et j’ai perdu du temps par rapport à mon tour précédent."

"Après cela, la voiture s’est bien comportée, j’ai été plus rapide qu’avant, mais ce n’était pas suffisant pour arriver dans le top 15. C’est décevant mais c’est comme ça. Nous allons juste voir comment ça se passe demain et faire notre course. La pluie ferait certainement du Grand Prix une épreuve mouvementée mais nous n’allons pas nous y fier."

Pour Antonio Giovinazzi, la Q2 était également un objectif réaliste, et il admet une erreur : "C’était serré et peut-être qu’il y aurait eu une possibilité d’être en Q2, mais j’ai fait une petite erreur dans le huitième virage et cela a suffi à perdre le temps dont nous avions besoin pour passer."

"C’est décevant mais c’est ainsi. Demain, ce sera une nouvelle course pleine de batailles, nous devrons faire de notre mieux et essayer de marquer des points. Cela peut être mouillé, avec une course chaotique... quelles que soient les conditions, cependant, nous devrons faire du bon travail et nous verrons où nous finirons."

Pour Frédéric Vasseur, le directeur de l’équipe, cette élimination est autant une frustration qu’un encouragement : "Le fait d’être éliminés en Q2 avec un écart aussi faible, moins d’un dixième, est toujours une déception, mais nous pouvons être positifs quant à notre rythme."

"Sur certains tours propres, nous aurions eu le rythme nécessaire pour passer avec les deux voitures, et cela aurait été un très bon résultat. Nous serons positionnés juste derrière les Ferrari sur la grille, et nous essaierons de nous battre pour remonter à partir de là."

"Nous avons encore une chance de gagner du terrain demain : la hiérarchie est serrée et la course va être longue. Les conditions sont un grand point d’interrogation et elles pourraient nous donner une bonne occasion de remonter au classement et de nous rapprocher des points."

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less