Alfa Romeo : Des débuts prometteurs en Arabie saoudite

Les performances sont solides à Djeddah

Recherche

Par Olivier Ferret

3 décembre 2021 - 22:17
Alfa Romeo : Des débuts prometteurs (...)

Alfa Romeo a connu une première journée d’action prometteuse lors du week-end du Grand Prix d’Arabie saoudite, les pilotes de l’équipe réalisant des temps solides lors des deux premières séances d’essais sur le circuit de Djeddah.

Antonio Giovinazzi a terminé cinquième dans a première séance d’essais libres, tandis que lui et Kimi Räikkönen se suivaient en 13e et 14e en Libres 2 lorsque la séance a finalement été interrompue par le drapeau rouge causé par le crash de Charles Leclerc.

"J’ai vraiment pris les devants sur cette piste, j’ai eu un bon feeling et je suis vraiment content de la journée," lance l’Italien. "J’avais un peu peur qu’en sortant d’un test de Formule E, j’aie du mal à retrouver les sensations avec cette voiture et le rythme, mais ce n’était pas le cas."

"La voiture s’est bien comportée dès le départ en EL1 et nous pouvons en tirer parti pour demain. J’ai eu de bonnes sensations lors des tours de qualification tentés en EL2 mais nous pouvons faire un autre pas en avant encore."

"La piste est vraiment rapide et amusante et nous avons été surpris par la quantité d’adhérence disponible. Lorsque vous avez une bonne adhérence sur une piste urbaine, c’est vraiment agréable - mais nous devons être concentrés car une toute petite erreur peut vous coûter cher, on l’a vu avec Charles.""

"J’ai hâte d’être en qualifs demain, j’espère que ce sera une bonne journée pour nous."

Moins en lumière lors des Libres 1, Kimi Räikkönen était au niveau de son équipier lors des Libres 1.

"C’était une première journée intéressante sur cette piste. C’est un circuit très rapide, avec beaucoup de virages rapides, ce qui signifie qu’il ne sera pas facile de doubler sans un grand différentiel de vitesse."

"Je dis beaucoup de virages rapides, mais il y en a beaucoup plus sur la carte que ce que l’on ressent dans la voiture. Seulement environ la moitié d’entre eux sont de vrais virages, la plupart d’entre eux sont à fond et peuvent tout aussi bien être considéré comme des lignes droites !"

"Ce circuit est différent de beaucoup d’autres et c’était sympa à piloter. Gérer le trafic en qualifications sera délicat, surtout dans les parties rapides, mais nous nous en débrouillerons."

Alfa Romeo F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos