Formule 1

Alfa Romeo a dû déposer deux appels auprès de la FIA

Confirmation par la Fédération de la date du jugement

Recherche

Par Olivier Ferret

13 août 2019 - 11:10
Alfa Romeo a dû déposer deux appels (...)

La FIA a confirmé que l’appel d’Alfa Romeo serait bien jugé à Paris, le 24 septembre, dès 9 heures, lors d’une audience de la Cour d’appel internationale... ou devrait-on dire plutôt deux appels.

En effet, l’équipe italienne a dû faire appel de chacune des décisions des commissaires concernant ses deux voitures pénalisées en Allemagne.

Il y aura donc deux affaires entendues, probablement en même temps puisque le souci repéré sur les C38 de Kimi Raikkonen et Antonio Giovinazzi est le même.

Ainsi la FIA confirme que sera traitée l’affaire ICA-2019-06 :

"Appel interjeté par Alfa Romeo Racing contre la décision n° 56 du 28 juillet 2019 des commissaires du Grand Prix d’Allemagne 2019 comptant pour le Championnat du Monde de Formule 1 FIA 2019."

Et l’autre affaire ICA-2019-07 :

"Appel interjeté par Alfa Romeo Racing contre la décision n° 57 du 28 juillet 2019 des commissaires du Grand Prix d’Allemagne 2019 comptant pour le Championnat du Monde de Formule 1 2019 de la FIA."

La FIA rappelle dans son communiqué le contexte de ce double appel :

"Le 28 juillet 2019, les commissaires désignés pour le Grand Prix d’Allemagne ont constaté que la voiture n° 7 (pilote Kimi Räikkönen) et la voiture n° 99 (pilote Antonio Giovinazzi) violaient l’article 27.1 du règlement sportif de la Formule 1 de la FIA, qui dispose que "le pilote doit conduire la voiture seul et sans assistance" (le couple dans l’embrayage au début de la course ne correspond pas à la puissance demandée quand les pilotes lâchent l’embrayage pendant le délai maximum de 0,7 dixième de seconde). Les commissaires ont donc décidé d’imposer une pénalité stop and go de 10 secondes aux deux pilotes (convertie en une pénalité de 30 secondes, appliquée après la course)."

"Le 31 juillet 2019, Alfa Romeo Racing a décidé de faire appel des décisions n° 56 et 57 prises par les commissaires lors du Grand Prix d’Allemagne de Formule 1."

Pourrait-on avoir un jugement différent entre les deux affaires ? Elles sont presque identiques si ce n’est le délai qui a permis de délivrer le couple maximum : 2 dixièmes pour Raikkonen, 3 dixièmes pour Giovinazzi.

Quant à la décision, "elle sera publiée dès que possible après l’audience", soit probablement dans la journée ou, au pire, le lendemain, si le cas se révèle complexe...

Alfa Romeo Racing

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less