Bottas en perdition au départ, nouvelle défaillance du V6 Ferrari pour Zhou

Alfa Romeo repart avec seulement des coups de soleil du Var

Recherche

Par Alexandre C.

24 juillet 2022 - 19:23
Bottas en perdition au départ, (...)

Les Alfa Romeo ont connu un mauvais dimanche au Paul Ricard. Valtteri Bottas tout d’abord, meilleur espoir de points, a pris un départ presque catastrophique… et ce malgré le nouvel embrayage Ferrari censé apporter plus de performance sur ce point. Par la suite il a peiné dans le peloton, finissant au 14e rang seulement.

« C’était une course très longue et j’ai eu l’impression d’avoir beaucoup transpiré pour rien ! Bien sûr, on peut apprendre quelque chose de chaque course, et c’est ce que nous devons retenir de ce week-end. Nous avons perdu beaucoup de places au départ et cela nous a rendu la tâche très difficile : notre rythme de course n’était pas aussi bon que prévu, même si la voiture s’est beaucoup améliorée en pneus mediums. »

« Espérons que certaines mises à jour que nous aurons à Budapest nous aideront, nous savons que l’équipe travaille vraiment dur. Pour rester dans la lutte avec les voitures qui nous précèdent au championnat des constructeurs, nous devons trouver des performances supplémentaires sur la voiture, mais je suis sûr que nous pouvons le faire en tant qu’équipe. »

Parti en fond de grille, Guanyu Zhou avait peut-être l’opportunité de remonter, mais c’est encore une fois la fiabilité de l’unité de puissance Ferrari qui a condamné le Chinois à l’abandon en fin de Grand Prix. Il a été aussi pénalisé de 5 secondes pour un accrochage avec la Haas de Mick Schumacher.

« À environ 10-15 tours de la fin, j’ai souffert d’un problème d’unité de puissance ; j’ai essayé de faire quelques changements, mais finalement cela a mis fin à ma course. C’était un problème technique, et nous allons étudier la question avant Budapest pour éviter que cela ne se reproduise. »

« En dehors de cela, la course n’a jamais été à notre avantage, nous avons lutté tout au long de la course. En ce qui concerne le contact avec Mick, je défendais mon intérieur dans le virage 11, il essayait d’aller vers l’extérieur mais il est arrivé à un point où le virage est devenu trop serré pour moi. Je pense qu’il est difficile de juger pour nous deux, car cela a en quelque sorte compromis ma course. Malheureusement, cela arrive en course, nous devons juste aller de l’avant. Ce n’était certainement pas un jour à retenir pour nous, mais avoir une autre course ce week-end prochain signifie un tout nouveau week-end d’opportunités pour être à nouveau compétitif et nous remettre à notre place. »

Frédéric Vasseur, le directeur d’écurie, a connu un Grand Prix à domicile pour lui totalement oubliable, à part peut-être pour quelques belles photos du massif de la Sainte-Baume.

« Nous étions confiants, avant la course, que nous pourrions convertir quelques positions décentes sur la grille en points, mais malheureusement ce ne fut pas le cas cet après-midi. Valtteri a eu du mal au départ. Nous nous sommes retrouvés avec deux voitures en queue de peloton à la fin du premier tour et il a toujours été difficile de revenir dans le top 10 à partir de là. Nous avions un bon rythme - Zhou l’a montré lorsqu’il courait à l’air propre - mais ce n’était pas suffisant pour rattraper ce retard aujourd’hui. »

« Au final, nous avons ramené une voiture en dehors des points et nous avons dû abandonner avec l’autre voiture en raison d’un problème d’unité de puissance : ce n’est certainement pas le résultat que nous espérions, mais au moins nous aurons l’occasion de rebondir immédiatement en Hongrie. Nous allons analyser la journée d’aujourd’hui et comprendre ce qui s’est passé, surtout parce que nous nous attendons à des conditions météorologiques similaires le week-end prochain. »

Alfa Romeo F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos