Formule 1

Albon regrette les choix de Portimao et Imola pour cette saison de F1

Car ce sont des circuits où dépasser est trop difficile

Recherche

Par Alexandre C.

12 novembre 2020 - 09:33
Albon regrette les choix de Portimao et

Alors que son avenir est toujours sujet à beaucoup de spéculations, Alexander Albon sait ce qu’il lui reste à faire pour sauver sa place chez Red Bull et même en F1 l’an prochain (puisqu’il a dit qu’il n’accepterait pas de retourner chez AlphaTauri) : montrer, enfin, qu’il se rapproche de Max Verstappen en performance.

C’est à ce défi qu’il se frottera à Istanbul ce week-endd. Pour le coup, le Thaïlandais aura trois jours complets (et non deux comme à Imola) pour découvrir une nouvelle piste : cela lui va-t-il ?

« J’ai apprécié ce week-end de deux jours. Je pense que si nous prévoyons de faire beaucoup de courses l’année prochaine, alors nous devrions certainement envisager de faire plus de formats de course sur deux jours. Bien sûr, les essais libres ont été très chargés, mais j’y ai pris du plaisir et je pense que nous devrions faire plus de courses sur deux jours. Nous avons couvert beaucoup de choses le samedi, tout s’est bien passé et nous avons fait tout ce que nous devions faire dans le court laps de temps, donc tout était positif. Un des autres avantages d’un week-end de course de deux jours est qu’il permet aux mécaniciens d’avoir une journée supplémentaire à la maison. »

« En général, le week-end a été un peu difficile pour moi. Les qualifications n’ont pas été trop mauvaises, mais j’ai eu un peu de mal à trouver l’équilibre et à me familiariser avec la voiture, ce qui fait que nous n’avons pas pu exploiter tout le potentiel. »

Qu’est-ce que cela fait aussi de découvrir un nouveau circuit ? Alexander Albon apprécie-t-il ces « stand-alones » cette saison comme le Mugello ou Portimao ? Cela dépend… car même si Albon a apprécié, en soi, les tracés d’Imola ou de Portimao, il trouve qu’ils n’étaient pas très adaptés, dans les configurations qui ont été choisies, aux F1 modernes pour le dimanche de course…

« Oui, certains des nouveaux circuits où nous sommes allés cette année étaient des méga-circuits, mais je pense que la F1 devrait considérer à quel point ils sont praticables en course. J’ai été un grand fan des circuits que nous avons visités cette année, je les préfère définitivement à certains de ceux où nous courons régulièrement. Mais en disant cela, je pense que Portimao aurait pu être encore meilleur si nous avions choisi une disposition de tracé différent [le circuit a plusieurs configurations avec notamment un premier virage modifié]. Cela aurait aidé à plus dépasser, et peut-être même que c’est applicable à Imola. »

« J’ai conduit sur cette piste d’Istanbul sur des jeux en ligne et, bien sûr, j’ai regardé les précédentes courses de F1 à la télévision quand j’étais jeune. C’est vraiment impressionnant et ça offre de bons endroits pour les dépassements. Je pense que la piste devrait convenir à notre voiture, mais elle semble également très gourmande en puissance moteur. Mais j’ai hâte d’aller sur la piste, d’essayer de nouveaux éléments de test, de peaufiner les réglages. »

En 2011, Red Bull signait un doublé avec Sebastian Vettel et Mark Webber - une autre époque. Est-ce que cette expérience bien lointaine peut aider Red Bull ce week-end selon Alexander Albon ?

« Nous passons notre temps à examiner les données précédentes pour comprendre comment la voiture se comportera. Le fait que nous ayons eu la bonne formule à Istanbul les années précédentes devrait nous mettre sur la bonne voie, espérons-le. Bien sûr, cette année sera différente car les voitures ont beaucoup changé et la piste a également été refaite, mais même pour nous, les pilotes, les commentaires de Sebastian et Mark sur le circuit et ce qui les a aidés à s’améliorer nous aideront. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less