Formule 1

Albon, qui devra partir des stands, relativise la pression suite à son crash

C’est dur d’être l’équipier de Max Verstappen

Recherche

Par Olivier Ferret

29 septembre 2019 - 12:16
Albon, qui devra partir des stands, (...)

Alex Albon s’est crashé hier lors des qualifications, ce qui était déjà un coup au moral du Thaïlandais.

Mais le deuxième coup est arrivé ce matin : Red Bull a dû changer son fond plat par une pièce de spécification différente, ce qui enfreint les règles du parc fermé. Il devra donc s’élancer des stands tout à l’heure.

Albon dément commencer à ressentir la pression de l’environnement Red Bull Racing, comme Pierre Gasly a pu l’expérimenter avant lui.

"Non non, je ne crois pas. Pour moi, ce n’est qu’une opportunité manquée. Cela ne m’aide évidemment pas quand je fais des erreurs mais je suis surtout énervé d’avoir crashé la voiture."

La question commence à se poser de savoir si seul Max Verstappen réussit à être compétitif avec cette RB15, tant l’écart est aussi important pour Albon qu’il ne l’a été pour Gasly.

"Ce n’est pas à moi de le dire, pour le moment en tout cas. Je ne peux que parler de moi et je dois dire que je cherche encore à mieux comprendre le comportement de la voiture. Je n’ai pas pu bénéficier d’essais privés ou des essais hivernaux avec la RB15."

"Quant à Max, oui il a une approche différente. Cela me prend juste un peu de temps pour bien m’adapter à ce que demande cette monoplace en termes de pilotage."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less