Albon pénalisé et frustré, Latifi pessimiste pour le Grand Prix

Le Sprint n’a pas réussi à Williams F1 en Autriche

Recherche

Par Paul Gombeaud

9 juillet 2022 - 18:58
Albon pénalisé et frustré, Latifi (...)

Alex Albon a vu son Sprint gâché par une pénalité de 5 secondes après qu’il a accroché l’Aston Martin de Sebastian Vettel. Le pilote Williams F1 regrette que celle-ci lui ait fait perdre plusieurs positions alors qu’il se débattait au volant d’une FW44 peu performante.

"Nous avons pris un bon départ mais j’ai dû éviter un crash et j’ai donc perdu quelque positions, ce qui était frustrant. Je ne regrette pas le choix des pneus : nous manquons de performance générale ici, notamment lorsque nous suivons d’autres voitures, et le vent a pas mal changé ce qui ne nous pas aidés. Nous étions meilleurs à l’air libre, mais nous savons que nous pouvons faire mieux en course."

"Je trouve la pénalité un peu sévère. J’ai freiné à un endroit sensible et je ne voulais envoyer personne dehors, je restais le plus loin possible. Mais lorsque vous allez à l’extérieur au volant d’une voiture qui est limitée, vous prenez un risque."

"C’est dommage car nous avons perdu plusieurs positions avec cette pénalité. C’était une course difficile pour nous, mais nous nous battrons demain et j’espère que nous reviendrons plus forts."

Le Sprint de Nicholas Latifi fut moins animé que celui d’Alex Albon, le Canadien n’ayant pas quitté les profondeurs du classement. Le Canadien s’élancera 18e du Grand Prix demain et ne s’attend pas à briller davantage.

"Ce n’était vraiment pas terrible. Nous avions les mauvais pneus et il n’y a pas grand chose de plus à dire. Nous nous en sommes aperçus dès le deuxième tour. Notre voiture est celle qui produit le moins d’appuis et qui a le moins d’équilibre dans les virages, et nous n’avons pas réussi ni à faire fonctionner les pneus ni à les faire durer."

"Nous n’avions pas grand chose à perdre de toute façon aujourd’hui. Terminer une position plus haut ou plus bas, ça ne fera probablement pas une grande différence pour demain. Il est certain que nous n’utiliserons pas le pneu tendre durant le Grand Prix !"

"Je ne suis pas optimiste pour ce qui est du rythme. Il y a bien sûr cet écart avec Alex car il utilise les évolutions et pas moi. Je sais donc que je vais aborder cette course avec un gros désavantage. Perdre quelques dixièmes ici vous coûte bien plus que sur d’autres circuits, je ne suis donc pas vraiment optimiste pour demain."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos