Formule 1

Albon ne veut pas paniquer après le GP de Styrie

Sa lenteur est due à l’exploitation des pneus

Recherche

Par Emmanuel Touzot

16 juillet 2020 - 18:12
Albon ne veut pas paniquer après le (...)

Alex Albon a roulé dans l’ombre de Max Verstappen le week-end dernier, terminant quatrième loin de son équipier. Le Thaïlandais ne s’en inquiète pas et juge que c’est l’exploitation des pneus sur le premier relais du Grand Prix de Styrie qui a ruiné sa course.

Il pense désormais qu’il doit profiter de l’expérience engrangée pour se sentir mieux dans la voiture et pouvoir gérer davantage ses gommes, mais aussi son pilotage, pour optimiser sa performance tout au long des courses.

"C’était un mauvais début lors de la deuxième course, et c’était plus ou moins le gros problème, je ne pense pas qu’il y ait besoin de paniquer" assure Albon. "Il faut juste mieux gérer les pneus et savoir quand attaquer et quand ne pas attaquer. Je pense que ça viendra naturellement quand je serai plus à l’aise avec la voiture."

Red Bull prône actuellement la patience pour lui, mais il sait qu’il doit se mettre dnas le rythme au plus vite. Cependant, il ne se sent pas plus sous pression que l’an dernier : "C’est pareil. La F1 reste la F1, tout pilote est sous pression. Je sais que je dois faire un bon travail, mais c’est comme ça depuis que j’ai huit ans, donc rien ne change."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less