Albon ne s’est pas encore remis ’à 100%’ de son crash de Silverstone

Nouvelles évolutions pour Williams F1 ce weekend

Recherche

Par Paul Gombeaud

8 juillet 2022 - 08:12
Albon ne s'est pas encore remis (...)

Impliqué dans le crash de Silverstone, Alex Albon avait été transporté à l’hôpital par précaution mais son équipe, Williams F1, a confirmé qu’il serait bien au volant ce weekend à l’occasion du Grand Prix d’Autriche.

Et si le Thaïlandais a reconnu dans le paddock de Spielberg qu’il n’était pas encore remis à 100%, il s’attend tout de même à ce que la situation s’améliore durant le weekend.

"J’avais un peu mal lundi mais depuis, la situation s’est améliorée chaque jour, je suis donc confiant d’être à 100% vendredi. Ca reste encore un peu douloureux, mais je vais bien," a déclaré Albon, qui admet ne pas vraiment se rappeler de son accident.

"Honnêtement, pas grand chose. Tout s’est passé si vite. J’ai bien sûr tapé le mur, et à partir de là c’était comme du pinball avec plusieurs voitures qui m’ont percuté."

"Heureusement, Zhou allait bien. C’est lui qui a eu le plus gros crash et il a semblé sortir peu de temps après, donc il n’y a rien eu de grave. Je suis vraiment heureux que tout le monde aille bien."

Encore de nouvelles évolutions pour Williams F1 ce weekend

Suite au crash de Silverstone, Williams F1 voyait la seule des ses monoplaces équipées d’évolutions se crasher. Mais heureusement pour l’équipe basée à Grove, elle a pu réparer la majorité des pièces endommagées et même en amener de nouvelles ce weekend sur le Red Bull Ring.

"Je dirais même que c’est plus qu’une évolution," poursuit Albon. "Nous avions peut-être 80% de l’évolution à Silverstone, et ce weekend nous l’avons intégralement."

"Les gars ont évidemment effectué un travail fantastique pour tout réparer. D’une certaine manière, l’accident avait l’air pire qu’il ne l’était en réalité. J’ai réussi à taper le mur de face sans endommager toutes les pièces qui se trouvaient sur les côtés."

"C’est bien que nous ayons à nouveau cette évolution, car à Silverstone nous n’avons pas vraiment roulé sur le sec et, bien sûr, en course nous avons effectué 100 mètres, il n’y avait donc pas beaucoup de données à récolter !"

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos