Albon n’est pas convaincu par la nouvelle règle de Safety Car

Les pilotes à un tour doivent prendre des risques

Recherche

Par Emmanuel Touzot

24 mars 2022 - 11:51
Albon n'est pas convaincu par (...)

Alex Albon est sceptique quant à la nouvelle règle de la voiture de sécurité, mise en place par la FIA après Abu Dhabi 2021. A Bahreïn, la Safety Car a laissé passer les pilotes à un tour, soit les duos Aston Martin F1, McLaren et Williams.

Mais la consigne de relancer la course a été donnée juste après, ce qui a mis les pilotes en question dans une situation où ils ne possédaient que quelques secondes d’avance sur les leaders, loin d’être revenus dans le peloton.

"Ils ont fait une règle qui, je suppose, fait partie du sujet Abu Dhabi, disant qu’il n’y aura qu’un seul tour pour rattraper le retard, ce qui n’est pas suffisant" note Albon. "Premièrement, en termes de sécurité, je suppose que c’était bien, mais nous roulions à fond et avec la voiture de sécurité sur la piste.

Outre la sécurité, il est sceptique sur le fait que cette règle oblige les pilotes à accélérer très fort pour rattraper leur retard, créant des écarts entre ceux qui se battaient avant les neutralisations.

"Je ne suis pas sûr que ce soit ce que nous voulons, mais bien sûr, nous allons rouler aussi fort que nous le pourrons pour rattraper le tour de tête."

"Je ne sais pas si c’est mieux ou pas. Pour moi, c’est pire car cela étale le peloton, nous étions en quelque sorte dans notre course à l’arrière, loin de tous les autres, donc peut-être que c’est quelque chose à revoir."

Williams F1

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos