Albon n’a rien perdu de sa motivation malgré une Williams F1 moins compétitive

Il accepte de relever un défi différent que chez Red Bull

Recherche

Par Paul Gombeaud

16 août 2022 - 09:25
Albon n'a rien perdu de sa (...)

Si Alex Albon possède une monoplace bien moins compétitive chez Williams F1 qu’à l’époque où il pilotait pour Red Bull, cela n’a en rien affecté sa motivation.

Largement dominé par Max Verstappen lors de la saison 2020, le pilote thaïlandais était mis sur la touche par l’équipe autrichienne l’année dernière, ses résultats ayant été jugés insuffisants en comparaison de ceux de son coéquipier.

Désormais chez Williams F1, qui évolue en fond de peloton depuis maintenant plusieurs saisons, Albon admet devoir relever un défi très différent mais celui-ci le motive tout autant que le précédent.

"Cela n’a aucune influence sur ma motivation. Je suis déterminé à montrer ce dont je suis capable," a déclaré Albon.

"J’ai encore quelques comptes à régler avec la Formule 1. Bien sûr, la perspective est désormais un peu différente. Les points sont comme des victoires pour nous. Mais c’est quelque chose que vous comprenez rapidement."

"Je continue de beaucoup m’amuser. Et nous voyons les progrès réalisés. Ce serait beaucoup plus difficile si nous ne nous développions pas."

Albon, qui a inscrit la totalité des trois points marqués par son équipe cette année, voit bien sûr les grandes différences existantes entre Red Bull et Williams, mais affirme que ces deux équipes se ressemblent sur certains aspects.

"Bien sûr, Red Bull possède des avantages sur le plan financier, et ce malgré la mise en place des budgets capés. Mais en termes de structure et de méthodes de travail, elles sont très similaires. La dynamique dépend aussi de la personnalité des employés."

Red Bull avait toutefois les moyens de mieux le préparer, pourquoi cet échec alors ?

"Je me sentais bien préparé à l’époque. Mais je dirais qu’on ne peut pas acheter de l’expérience si facilement. Tout prend du temps. Même si je n’étais pas en Formule 1 l’année dernière, je me sens mieux préparé maintenant qu’à la fin de 2020. Et quand je dis expérience, il ne s’agit pas seulement de la conduite elle-même."

"Je ne dirais pas que quelque chose s’est mal passé. Ce serait une exagération. Après six mois, j’ai été placé directement dans une équipe de haut niveau. Plus tôt que tout autre pilote et sans test l’année précédente. Si vous regardez les jeunes d’aujourd’hui, ils ont la chance de se développer lentement. 2019 a été une bonne année. Puis en 2020, j’ai eu du mal avec la voiture."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos