Formule 1

Albon frustré par le choix stratégique de Red Bull

Parti 5e, il termine 6e derrière les deux Renault

Recherche

Par Olivier Ferret

30 août 2020 - 17:32
Albon frustré par le choix stratégique

Pour Alexander Albon, le Grand Prix de Belgique ne s’est pas déroulé comme prévu.

Le Thaïlandais de Red Bull Racing est parti de la cinquième place, mais a finalement reculé à la sixième place en raison d’un dépassement dans le dernier tour d’Esteban Ocon, avec sa Renault F1.

Albon n’est pas entièrement satisfait de sa performance du jour mais souligne aussi que Red Bull ne lui a pas rendu la vie facile : il a dû faire deux tiers de la course avec des médiums à gérer alors que tous les autres ont chaussé des pneus durs après la voiture de sécurité.

"Les médiums n’étaient pas du tout le bon choix, mais je n’ai aucune idée de ce à quoi pensait l’équipe. C’était génial sur le pneu le plus tendre, mais je ne sais pas si j’aurais pu dépasser les deux Renault avec les mêmes pneus qu’elles. Elles étaient plus rapides que nous avec le DRS," explique Albon.

"C’était extrêmement difficile de vraiment tenter quoi que ce soit. Quand nous sommes repartis des stands en médiums, c’était mieux pendant un certain temps, et j’essayais de rattraper autant de temps que je pouvais."

"J’ai aussi dû pousser beaucoup pour rester dans le train des pilotes avec le DRS. C’était donc assez frustrant car les pneus étaient vraiment usés à la fin de la course. Je penchais pour le pneu le plus dur pour mon arrêt mais l’équipe a beaucoup plus de données que moi. Nous verrons pourquoi elle a choisi cette stratégie pour moi lors du debriefing."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less