Formule 1

Albon explique le point crucial pour la gestion de course au Qatar

Sur un circuit très exigeant avec les F1

Recherche

Par Emmanuel Touzot

19 novembre 2021 - 08:58
Albon explique le point crucial (...)

Pour Alex Albon, la gestion des pneus et de leur dégradation sera un des paramètres cruciaux au Qatar cette semaine. Le pilote de développement et de réserve de Red Bull explique que les gommes vont souffrir dans les virages rapides du circuit de Losail, et que les pilotes devront agir en conséquence.

"Nous n’aimons pas suivre les F1 à haute vitesse" a déclaré Albon dans le podcast F1 Nation. "Les lignes droites sont assez longues cependant, je pense que la dégradation va être assez élevée et que les dépassements vont se produire en fonction du rythme des pneus."

"Ce sera délicat, mais des opportunités se présentent avec les différentes trajectoires, vous pouvez prendre différentes lignes, peut-être pas la trajectoire idéale, mais vous pouvez vous en sortir en roulant à différents endroits pour rester loin des perturbations."

"Si vous avez regardé Lewis dans la course Sprint au Brésil, c’était l’exemple typique d’un pilote qui cherchait des trajectoires pour rester dans l’air propre et ainsi garder les pneus plus frais, tout en étant capable de rester si proche. C’est une sorte d’astuce. C’est un peu ce que vous devez faire sur un circuit comme le Qatar."

La température de piste devrait être chaude pour le début de course et les qualifications, et refroidir au fil du temps avec la nuit. Albon espère que cela jouera en faveur de Red Bull : "Avec une dégradation élevée, nous avons tendance à être assez bons sur les pistes chaudes."

"Nous avons tendance à être un peu plus forts jusqu’à présent sur les virages à moyenne et haute vitesse. Mais je ne veux pas parler trop tôt, car c’est aussi une piste assez rapide. Donc la vitesse en ligne droite va être importante."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less