Formule 1

Albon et Kvyat ratent la Q3 à cause d’erreurs évitables

Albon mène déjà 2-0 face à Kvyat

Recherche

Par A. Combralier

30 mars 2019 - 19:49
Albon et Kvyat ratent la Q3 à cause (...)

Comme à Melbourne, Alexander Albon a surpris Daniil Kvyat en qualifications et
partira devant son coéquipier demain, à la 12e place. Le Thaïlandais a même devancé de trois dixièmes le Russe en Q2… Et dire qu’il avait passé tout le week-end derrière Kvyat !

« Après les EL3 j’abordais les qualifications un peu du mauvais pied, donc nous avons décidé de faire trois relais en Q1 pour que j’accède à la Q2. J’ai fait un seul tour en Q2, ce qui est un peu dommage. J’ai commis une erreur et je suis parti au large dans le dernier virage. Je ne sais pas à quel point j’étais derrière Kimi Räikkönen, mais nous avons manqué la Q3 parce que je suis allé au large, donc je suis un peu déçu. Cependant, au vu du déroulement du week-end, je suis heureux d’avoir tout mis ensemble en qualifications. En EL2, nous semblions assez solides en simulation de course, et il y a des choses que nous avons apprises aujourd’hui que nous pourrons encore appliquer demain. Donc j’ai hâte de courir ici, surtout sur ce circuit où vous pouvez dépasser. »

Comme Alexander Albon, Daniil Kvyat, qui partira 15e, estime qu’avec une Q2 mieux négociée, le top 10 était jouable pour Toro Rosso.

« Ce ne furent pas les meilleures qualifications pour nous aujourd’hui, nous n’avons pas fait le relais final en Q2, donc il est difficile de juger le résultat que nous aurions obtenu. Mais je pense que nous avions une chance pour la Q3. Quelque chose manquait dans la voiture, nous allons enquêter pour savoir quoi. Nous avions une idée claire de ce que nous voulions faire pour le dernier relais en Q2, mais c’est juste malheureux de n’avoir pas eu l’occasion de le faire. Maintenant, il faut se concentrer sur la course ; il faudra se battre plus durement encore, mais je pense que nous serons compétitifs. »

Jody Egginton, le directeur technique, souligne que ces qualifications ont montré de nouveau « à quel point les écarts sont faibles en milieu de grille. »

« Des petites différences peuvent avoir de grandes conséquences sur la grille. Les EL3 ont validé les changements de réglages fait durant la nuit, mais nous n’avons pas réussi à extraire le maximum des tendres, donc nous avons abordé les qualifications avec plus de question que dans l’idéal. »

« Les qualifications, comme à Melbourne, ont montré quelques promesses, mais c’était finalement frustrant de rater de nouveau la Q3. Alex est parti au large dans le dernier virage et a lâché du temps, alors que son tour était assez rapide pour la Q3. Les qualifications de Daniil n’étaient pas aussi prometteuses que le reste du week-end semblait l’indiquer, en raison d’un problème lié à l’opérationnel, qui l’a empêché d’avoir un deuxième relais. »

« Notre rythme en longs relais, vendredi, semblait assez raisonnable. Nous allons travailler dur pour saisir toute opportunité. »

Enfin, Toyoharu Tanabe regrette une qualification « plus difficile pour Toro Rosso » avec aucune monoplace en Q3.

« Il y a cependant des aspects positifs » pointe le directeur technique de Honda. « La 12e place d’Albon n’est pas si mauvaise pour un rookie, pour son deuxième Grand Prix. La course sera longue et les points sont toujours possibles. »

Toro Rosso

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less