Albon compte aider Williams en apportant le savoir-faire de Red Bull

Il rappelle cependant qu’il n’est pas ingénieur

Recherche

Par Paul Gombeaud

16 février 2022 - 17:07
Albon compte aider Williams en (...)

Alexander Albon a retrouvé un volant de titulaire pour la saison 2022 de Formule 1 en signant chez Williams, après avoir passé un an sur la touche en tant que troisième pilote Red Bull.

Le Thaïlandais, qui a pu découvrir la nouvelle FW44 hier lors d’un shakedown organisé à Silverstone, est dans une situation assez rare en F1 puisqu’il va courir pour une autre équipe que celle à qui il appartient. Il est en effet toujours lié à Red Bull, qui garde ses options ouvertes pour le futur le concernant.

Mais pour Albon, il est très important d’être totalement concentré sur Williams avec qui il espère pouvoir développer une relation solide cette année.

"Je me considère pleinement comme un pilote Williams," a déclaré celui qui compte deux podiums en F1.

"Tout est très simple de mon côté, mon objectif est de faire le meilleur travail possible pour Williams cette année. Je travaille dur avec mon équipe, et je ne regarde donc pas ce qui pourrait arriver dans le futur. Je suis un pilote Williams cette année et je suis concentré sur mon travail."

Albon apporte une expérience précieuse à Williams après avoir été impliqué dans le développement de la Red Bull RB18 l’année dernière. De quoi faire de lui un atout décisif du côté de Grove ?

"J’ai travaillé un moment sur la RB18," poursuit le Thaïlandais.

"Si elle est performante, je serais heureux d’accepter ma part de responsabilité. Mais si ce n’est pas le cas, je clamerai que je n’y suis pour rien !"

"Je connais plus ou moins les sensations à bord de la voiture. Mais c’est difficile de comparer, car les simulateurs sont assez différents dans leur manière d’être utilisés, le ressenti en termes de mouvement, c’est si différent. Vous pouvez bien sûr avoir un ressenti mais pour agir dessus, cela demande du temps et de l’expérience."

"Bien sûr, je me servirai de tout ce que j’ai appris mais d’un autre côté, je ne suis pas aérodynamicien. Je ne sais pas comment est l’aileron arrière de la RB18 ou rien de tout ça. Je connais juste la sensation de conduite."

"Le simulateur est plutôt simple, il y a deux roues à l’avant et vous êtes assis à l’intérieur d’une monocoque. C’est donc difficile d’en savoir plus, mais je pense que ce que je peux apporter à Williams, c’est la façon de travailler de Red Bull et leur manière de gérer leurs affaires."

"En plus de ça, les voitures ont des caractéristiques propres. Même avec autant de changements cette année par rapport à la saison dernière, elles ont tendance à garder certaines subtilités qui leurs sont propres, c’est quelque chose d’assez normal."

"Je pense avoir une idée de la raison pour laquelle la Red Bull était rapide, et je sais comment ils ont extrait le maximum de la voiture sur un tour. De même, je sais pourquoi la Williams est rapide dans certains secteurs et comment les choses s’améliorent. Je dois donc trouver cet équilibre où je peux utiliser mes connaissances et faire en sorte de nous rendre plus compétitifs."

Williams F1

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos