Formule 1

Albon claque un 5e temps en EL2, Kvyat en souffrance avec l’équilibre

Destins contraires chez Toro Rosso

Recherche

Par A. Combralier

23 mai 2019 - 18:24
Albon claque un 5e temps en EL2, (...)

Alexander Albon est apparu bien plus en forme que Daniil Kvyat en EL2, cet après-midi à Monaco. Le rookie a signé un excellent 5e temps, alors que son coéquipier a terminé à cinq dixièmes, au 14e rang.

« C’était une bonne journée pour nous » souriait logiquement le Thaïlandais, qui avait signé la pole ici l’an dernier en F2.

« C’était vraiment amusant, j’adore ce circuit. Nous avons placé la voiture dans la bonne fenêtre, maintenant, il nous faut juste étudier ce que nous avons appris aujourd’hui, pour bien régler la voiture pour les qualifications. Nous avons fait quelques ajustements pour les EL2, et j’ai apprécié le ressenti dans la voiture. Nous sommes prudents, les autres équipes vont s’améliorer d’ici samedi, mais finir dans le top 5, c’est un sentiment sympathique. »

Daniil Kvyat n’a jamais terminé dans le top 10 ce vendredi, et reconnaissait avoir encore du chrono à aller chercher.

« De mon côté, cette journée fut assez bonne. Nous avons complété tout ce qui était prévu pour aujourd’hui, mais je pense qu’il y a toujours quelque chose qui nous manque et un peu de temps à trouver. Nous allons travailler dur pour comprendre ce que nous pouvons faire pour nous améliorer, afin d’être dans la bataille en qualifications. »

Jonathan Eddolls, l’ingénieur de course en chef, évoque un « jeudi réussi » pour Toro Rosso.

« L’un des objectifs était de permettre aux pilotes de rouler autant que possible, en comptant sur une voiture constante, afin qu’ils gagnent en rythme et en confiance, ce qui est la clef pour signer un tour rapide à Monaco. »

« La STR14 semblait compétitive en début d’EL1, même s’il y avait peu d’adhérence et que l’équilibre n’était pas parfait. Les deux pilotes ont trouvé qu’il était difficile de faire fonctionner les médiums sur les relais courts, surtout Daniil. Mais ils ont réussi à faire fonctionner les C4 après quelques tours d’attaque en longs relais, même si aucun pilote n’était heureux de ces pneus. »

« En EL2, en tendres, Daniil a souffert avec l’équilibre de la voiture dans son premier relais, donc il y a mis prématurément fin pour faire des changements de réglages. Ces changements l’ont aidé, mais il n’avait toujours pas un assez bon équilibre, à l’inverse d’Alex. Le second relais d’Alex était très propre et cela s’est vu dans les chronos, puisqu’il a fini 5e. »

« Nous avons terminé la session avec des longs relais, où nous avons vu que les tendres étaient robustes, même s’ils ont montré quelque dégradation. »

« En résumé, notre voiture semble compétitive ici, comme démontré par Alex, mais il y a du travail à faire pour les ingénieurs ce soir, afin de donner à Daniil une voiture qui lui convienne pour samedi. »

Toyoharu Tanabe, directeur technique de Honda, précise de son côté que ce jeudi a permis aux Japonais « d’optimiser les réglages de notre unité de puissance. »

« Tout s’est bien déroulé sur le plan de l’unité de puissance, avec nos deux équipes. Elles ont pris un bon départ dans l’ensemble. Nous avons maintenant plein de temps pour analyser des données et décider comment régler l’unité de puissance pour les qualifications et la course. »

Toro Rosso

expand_less