Formule 1

Albon apprivoise encore les nombreux boutons de son volant

Une ou deux pressions, et l’équilibre de la voiture peut être vraiment amélioré

Recherche

Par A. Combralier

27 février 2019 - 16:38
Albon apprivoise encore les nombreux

Alexander Albon n’avait pas encore pris place dans la Toro Rosso avant le début des essais hivernaux. Le Thaïlandais est ainsi un parfait rookie et comme il l’avoue volontiers, le chemin est long avant de parfaitement maîtriser les détails du pilotage d’une F1.

Un exemple parmi d’autres : le pilote Toro Rosso estime qu’il peut encore progresser sur la maîtrise des (nombreux) boutons sur son volant.

« Je suis toujours en train de m’y habituer » confie Alexander Albon, après pourtant trois jours passés dans la voiture. « Mais avec mon ingénieur, je suis de plus en plus dans le rythme. »

« Je pense que le plus important, à l’heure actuelle, est juste d’essayer d’utiliser tous les outils qui sont sur le volant. Il y a beaucoup de potentiel à utiliser là, juste pour économiser les pneus, tout ce genre de choses. L’équilibre peut vraiment être affecté, juste avec un ou deux changements. »

« J’essaie juste de rendre tout cela plus naturel. Sur certains points, c’est à vous de vous débrouiller, ce n’est pas à votre ingénieur de vous suggérer ce qu’il faut faire. C’est un peu mon point d’attention principal pour le moment. »

Le volant est la surface émergée de l’iceberg : de nos jours, une F1, ce sont des centaines de pages de procédures à apprendre par cœur…

« Cet hiver, quand je ne conduisais pas la voiture, la voiture était mon principal sujet de concentration, j’essayais d’être aussi bien préparé mentalement » poursuit Alexander Albon. « Pour vraiment comprendre la voiture, avant même de la conduire. »

« Grâce à tout ce que m’a dit l’équipe à propos des changements de réglages, de toutes les procédures, de tous les codes, je me teste moi-même, je révise certaines procédures quand nous allons dans le simulateur, et tout cela devient un peu plus naturel. Ensuite, je n’ai presque plus à y penser. »

« C’est l’une des choses les plus importantes. C’est une chose de faire des changements de réglages, mais c’est autre chose d’y arriver sans perdre du temps. Et donc je suis plutôt heureux concernant ce point jusqu’à présent. Mais bien sûr, plus j’aurai d’expérience, plus ce sera facile. »

Toro Rosso

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less