Formule 1

Albon apprécie travailler pour Verstappen et Pérez dans le simulateur

C’est "vraiment amusant" durant les week-ends de course

Recherche

Par Emmanuel Touzot

17 octobre 2021 - 10:25
Albon apprécie travailler pour (...)

Alex Albon (à droite sur la photo) rejoindra Williams F1 en 2022, et le Thaïlandais comptera sur son CV une année en tant que pilote de développement pour Red Bull. Il explique avoir grandement appris cette année en travaillant avec Max Verstappen (au milieu) et Sergio Pérez (à gauche).

"C’est là que ça devient vraiment amusant" a déclaré Albon, décrivant le moment où il reçoit les consignes de tests pour le simulateur. "Nous écoutons les commentaires de Verstappen et Pérez et leurs expériences sur la piste. Ensuite, nous donnons nos suggestions."

"Si, par exemple, Verstappen a certains problèmes ou changements qu’il souhaite apporter, nous devons d’abord nous assurer que nous avons les mêmes problèmes que lui dans le simulateur."

"Par exemple, s’il a une voiture avec un déséquilibre du train arrière dans le deuxième virage, nous devons simuler cela et faire des ajustements pour qu’il soit satisfait. Ce retour d’information est ensuite transmis à son ingénieur."

A l’instar d’Esteban Ocon en 2019 chez Mercedes F1, il occupe aussi le poste de réserviste. Il travaille donc le vendredi soir dans le simulateur de Milton Keynes et, lors des Grands Prix en Europe, rejoignait le samedi matin le circuit, dans un rythme effréné.

"Nous travaillons parfois jusqu’à 23 heures et le samedi, je dois me lever à nouveau vers 3 heures ou 4 heures du matin pour me rendre sur le circuit. C’était intense quand je pilotais, mais c’est encore plus intense maintenant. J’ai eu une semaine de repos la semaine dernière, pour la première fois en quatre mois et demi."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less