Albon a beaucoup appris dans l’ombre de Verstappen et Pérez

Il pense pouvoir en profiter chez Williams F1

Recherche

Par Emmanuel Touzot

17 janvier 2022 - 09:21
Albon a beaucoup appris dans l'ombre

Alex Albon a pu prendre du recul sur le rôle d’un pilote de Formule 1 en 2021, lorsqu’il était pilote de développement pour Red Bull. Celui qui sera titulaire chez Williams F1 en 2022 révèle avoir beaucoup appris dans l’ombre de Max Verstappen et Sergio Pérez.

"J’ai eu l’occasion de voir comment la Formule 1 fonctionne hors du pilote" explique Albon à Motorsport-Total. "En tant que pilote de course, vous vous concentrez complètement sur le pilotage et c’est tout."

"J’ai acquis beaucoup d’expérience et j’ai également regardé comment Checo et Max travaillent, comment ils structurent leur équipe et communiquent avec leurs ingénieurs. Même si je n’ai pas beaucoup piloté la voiture, les gars de Red Bull en savent beaucoup sur la voiture."

"Ils savent comment rendre une voiture rapide. Et je peux apporter cela à Williams. La saison prochaine, je serai un pilote plus complet. Cela faisait partie de mon rôle, d’aider l’équipe et de faire le meilleur travail possible pour elle. Mais cela m’a aussi aidé."

Bien que réduit au rôle d’essayeur après deux ans en tant que titulaire, il n’a pas boudé son plaisir de voir un pilote de son équipe titré : "C’était génial d’en faire partie. J’ai fait beaucoup de tours, des centaines et des milliers de tours dans le simulateur, et j’ai essayé d’obtenir la meilleure performance avec l’équipe."

Verstappen est "incroyable" mentalement

Albon a aussi pu voir l’état d’esprit de Verstappen lors de sa lutte pour le titre mondial. Le Thaïlandais a notamment découvert le recul qu’est capable de prendre le Néerlandais quand les choses se passent mal.

"Plus que tout, j’ai été surpris par sa capacité à ne pas s’inquiéter. Mentalement, il est incroyable. Il se contente de piloter la voiture et ne pense pas aux conséquences ou à tout ce qui se passe. Cela m’a inspiré."

"S’il finissait derrière Lewis [Hamilton], il disait ’ok, ça n’a pas d’importance’. S’il menait une course ou gagnait une course, c’était aussi ’ok, peu importe’. J’admire cela parce que ce n’est pas facile d’être sous les feux de la rampe autant que lui".

Albon estime que Verstappen a mérité son titre, notamment parce qu’il juge que certaines décisions ou certains faits ont compliqué le travail du champion du monde. Il comprend cependant la déception de Mercedes F1 et Hamilton après l’issue du championnat.

"Je peux voir les deux côtés, bien sûr. Quand je regarde Silverstone, la Hongrie, Djeddah ou même le premier tour à Abu Dhabi, j’ai l’impression que les décisions ont été prises contre lui. Bien sûr, ça doit faire mal pour Mercedes, mais en même temps, je pense que l’équipe l’a mérité."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos