Formule 1

Ailerons flexibles : Red Bull n’agira pas la première contre Mercedes F1

L’équipe autrichienne attendra de voir ce que fait Wolff

Recherche

Par Olivier Ferret

1er juin 2021 - 09:34
Ailerons flexibles : Red Bull n’agira

Red Bull Racing n’agira pas la première contre Mercedes F1 dans l’affaire des ailerons arrière et avant flexibles à Bakou selon le Dr Helmut Marko, consultant de Red Bull en F1.

Toto Wolff menace de protester contre l’aileron arrière flexible de la RB16B, sans attendre les nouveaux tests de la FIA prévus pour le Grand Prix de France. Marko avait alors rétorqué que son équipe était prête à riposter avec une plainte concernant l’aileron avant de la W12.

"Cela ne dégénérera pas de mon côté," assure aujourd’hui Marko.

"Nous nous concentrons sur notre propre voiture et sur la victoire au championnat du monde. Si Mercedes veut jouer avec cette histoire d’aileron, c’est leur droit. Nous attendrons de voir ce qu’ils feront à Bakou ou pas."

Marko s’est également moqué de Wolff pour avoir accepté un doctorat honorifique en sciences de l’Université de Cranfield en Angleterre le mois dernier.

Wolff avait déclaré en mai : "Je suis maintenant docteur honoris causa en sciences, ce que je ne m’attendais jamais à être, surtout après avoir échoué à terminer mes études de premier cycle à Vienne."

Marko, qui a un doctorat en droit, n’a pas pu s’empêcher de plaisanter à propos de son compatriote mais néanmoins rival.

"C’est le Dr Wolff maintenant. Je suis avocat, mais je ne sais pas ce qu’il a fait pour obtenir son titre."

Red Bull

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less