Formule 1

Aéro, moteur : ’c’est l’ensemble du package’ qui est meilleur chez Ferrari

Selon Mattia Binotto

Recherche

Par Alexandre C.

5 avril 2021 - 09:29
Aéro, moteur : ’c’est l’ensemble du (...)

Il y a quatre mois lors du Grand Prix de Bahreïn, Sebastian Vettel et Charles Leclerc se sont qualifiés en dehors du top dix et le Monégasque grappillait péniblement un point le lendemain. Mais lors du Grand Prix inaugural de 2021, la Scuderia s’est mieux comportée : deux voitures en Q3, et 12 points de marqués.

Ce n’est pas la panacée encore, loin de là, pour Maranello, mais Mattia Binotto, le directeur d’écurie sous pression, veut clairement retenir le positif : la Scuderia progresse - comme Binotto le rappelait lui-même la semaine drnière.

« La voiture s’est comportée comme prévu. Dès les essais hivernaux, nous savions que nous avions une meilleure voiture que l’année dernière, sans aucun doute, par rapport aux concurrents. »

« Il est certain que l’unité de puissance s’est améliorée et nous sommes heureux de le constater aussi pour Alfa Romeo et Haas avec leurs progrès. Je pense que de notre côté, nous avons progressé dans tous les domaines qui étaient possibles. »

« L’aérodynamique est certainement meilleure en termes de comportement et de corrélations. Mais l’unité de puissance, la voiture en général, là où il était possible de faire des améliorations, nous avons essayé de les faire. »

« Et je pense que c’est un ensemble complet. Donc je ne vais pas vraiment parler dans des domaines, c’est l’ensemble du package qui est maintenant meilleur, et c’est suffisant. »

Alors que certaines rumeurs de licenciement avaient fleuri avant la première course, Mattia Binotto se sent-il apaisé ou soulagé ? Un peu de sérénité est-elle revenue en Emilie-Romagne ?

« Oui, je me sens soulagé certainement parce que cela signifie que nous pouvons travailler dans une meilleure position et c’est sain pour l’équipe. Il est important que l’équipe puisse travailler dans des conditions saines, en restant calme et positif, et c’était important pour moi. »

« Donc voir la voiture qui a progressé avec l’équipe dans la sérénité… permettez-moi de dire que nous pouvons travailler d’une manière encore meilleure. »

Ferrari devrait également monter en puissance grâce à Carlos Sainz, qui continue de s’habituer à sa nouvelle voiture. Après avoir raté son départ, l’Espagnol confie qu’il ne peut que faire mieux en se basant sur l’expérience McLaren - et dit avoir été très prudent à dessein au départ, à Bahreïn.

« Oui, vraiment, ça viendra. Surtout parce que c’était une approche consciente, si j’étais perdu au premier tour parce que je ne sens pas la voiture, alors c’est quelque chose dont il faudrait s’inquiéter, mais j’ai toujours été super bon dans les départs avec la McLaren et ici, je veux encore apprendre à connaître la voiture dans l’air sale avant de commencer à attaquer comme je l’ai fait dans la McLaren, donc c’était une sorte d’approche consciente, et je vais prendre le dessus bientôt. »

« C’est plutôt bon, surtout parce que, tout bien considéré, j’ai eu une très bonne fin de course. J’étais très rapide sur les pneus médiums et durs. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less