Formule 1

Accords Concorde : Ferrari prête à signer, McLaren F1 aussi

Un accord plus favorable que prévu pour Ferrari ?

Recherche

Par A. Combralier

17 juillet 2020 - 15:08
Accords Concorde : Ferrari prête à (...)

L’avenir de McLaren F1 semble peu à peu se dégager : alors que l’équipe de Woking a frôlé le pire financièrement ces dernières semaines, elle peut désormais regarder vers le moyen et long terme. La soutenabilité financière de l’équipe sera d’ailleurs renforcée par les prochains Accords Concorde qui, s’ils sont signés, assureront une redistribution des revenus.

Il n’est donc pas surprenant d’apprendre que McLaren va ratifier sans plus attendre ces Accords Concorde, comme l’a annoncé Zak Brown dans le paddock du Hungaroring.

Retenons que Woking aura été la première équipe à annoncer cette ratification, qui ne serait plus qu’une question d’heures pour l’écurie…

« Les nouveaux Accords Concorde complètent les règlements financiers, techniques et sportifs et assurent une base solide pour la durabilité, la croissance et le succès de la Formule 1 et de toutes ses parties prenantes. »

« Liberty Media, la F1 et la FIA, avec les équipes, ont travaillé avec diligence pour protéger le sport à travers la crise de Covid-19, et pour préparer notre retour à la course aussi sur le long terme. »

« McLaren Racing est pleinement engagée en Formule 1 et nous sommes prêts à signer ce nouvel accord dans l’immédiat. »

A la suite de Zak Brown, Andreas Seidl, le directeur de l’écurie en F1, a confirmé que McLaren serait sans doute la première équipe à ratifier ces Accords. C’est ainsi l’occasion de saluer la vision de la FIA et de la FOM pour le sport.

« Du côté de McLaren, nous nous sommes clairement engagés à rester en F1. »

« Avec tout ce que nous voyons sur la table, avec cette vision claire de l’orientation des règlements sportifs, techniques et financiers, nous sommes très heureux. Et au final, nous espérons signer dans un avenir immédiat. »

Désormais, la balle est dans le camp des autres équipes, et on pourrait s’attendre à voir ces Accords Concorde être bientôt signés.

On aurait d’ailleurs pu imaginer que Ferrari s’oppose frontalement à cette renégociation des Accords Concorde, puisque la Scuderia devrait être l’une des équipes les plus lésées.

Mais – surprise – Mattia Binotto a indiqué dans le paddock du Hungaroring que Ferrari était en accord avec le projet et même « prête à signer. »

« Nous aimerions signer, je pense même très bientôt. »

« Je pense que c’est important pour l’avenir et pour la clarté. Au moins, je pense que nous pouvons tous savoir où nous en sommes. Je pense que c’est aussi important pour les petites équipes d’une certaine manière, parce que cela fait partie de l’ensemble. »

« Il est important de regarder vers l’avenir avec clarté. Certains sont donc prêts à signer. Je pense que nous sommes en quelque sorte heureux, parce que nous savons que la F1 a compris l’importance du rôle de Ferrari en F1. C’était pour nous un élément clé et nous en sommes donc satisfaits. »

Qu’est-ce qui bloquerait alors les négociations ? Mattia Binotto renvoie la balle à certaines équipes qui en seraient mécontentes, sans les citer...

« Je ne suis pas vraiment capable de vous répondre car, comme je l’ai dit, chez Ferrari, nous sommes heureux et prêts à signer. »

« Je pense que la question devrait être posée à ceux qui ne sont pas encore pleinement heureux. »

Cela voudrait-il dire que les équipes de milieu de grille soient finalement moins avantagées que prévu et que Ferrari ait eu gain de cause ? Affaire à suivre...

Ferrari

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less