Formule 1

Abiteboul : Le podium est ’un moment spécial’ dans la vie de Renault F1

Il était attendu depuis le retour de la marque en compétition

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 octobre 2020 - 16:50
Abiteboul : Le podium est ’un moment (...)

Cyril Abiteboul ne boude pas son plaisir après le podium de Daniel Ricciardo. Renault F1 attendait un tel résultat depuis le Grand Prix de Malaisie 2011, et surtout depuis 2016, date du retour du constructeur en Formule 1. Après plusieurs résultats proches, dont des quatrièmes places pour Ricciardo en Belgique et au Mugello, c’est enfin accompli pour lui et son équipe.

"Je pense que la progression est visible, on la sent, même si aujourd’hui on a eu des circonstances qui nous ont aidés avec l’abandon de [Valtteri] Bottas" a déclaré Abiteboul à Canal+. "On sait que la voiture n’est pas capable d’être sur le podium à la régulière, c’est un moment spécial dans la vie de l’équipe, il y a des centaines, des milliers de personnes qui sont derrière ce podium."

Il a notamment été félicité par son ancien pilote, Nico Hülkenberg : "C’est ce que je disais à Nico, chaque personne qui est passée dans cette équipe ces cinq dernières années a contribué à ce résultat. Alors il faut rester calme, on est à une seconde des Mercedes, le chemin a été long jusqu’ici et il sera encore plus long pour atteindre le sommet."

"Je pense que nous avons une bonne régularité qui vient vraiment de la fiabilité et de la bonne exécution en course. Je pense franchement que les trois voitures [Racing Point, McLaren, Renault] sont très proches les unes des autres. Il y a des différences selon les caractéristiques de la piste, mais nous sommes très, très proches. Nous avons tous une voiture qui est assez bonne pour la 3e place du championnat, donc c’est vraiment qui sera la plus fiable et la plus performante en course."

Désormais, il va devoir accepter sa défaite sur le fameux pari qu’il avait fait avec Ricciardo, et les deux hommes vont devoir se faire un tatouage, même si le directeur de Renault admet qu’il aurait préféré un motif qui ne soit pas connoté avec l’Allemagne : "J’aurais préféré en Italie, je suis latin ! On verra, on en discutera avec Daniel mais je suis un homme de parole."

Ce tatouage est devenu un des enjeux extra-sportifs au sein de l’équipe, et une blague dans le paddock, et Cyril Abiteboul est heureux de voir qu’il contribue à une très bonne ambiance au sein de Renault F1. Il a réalisé récemment que cette blague était devenue une source de motivation qui permettait à lui, son pilote et son équipe de se fixer un objectif légèrement décalé des autres.

"C’est très vrai, je pense que la F1 et ses équipes sont devenus des bateaux qui sont très gros, et trouver des élément fédérateurs est difficile. Alors si c’est une blague, une running joke dans le paddock ou au sein de l’équipe comme ça, c’est important."

"On a eu des symboles comme ça dans l’équipe par le passé déjà. On a beau avoir des objectifs le dimanche, on a besoin d’avoir des objectifs différents et plus petits à moyen et long terme. Ce tatouage a été inventé pour ça et maintenant que c’est fait, on va devoir passer à l’objectif fédérateur suivant."

Renault F1 - Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less