Formule 1

Abiteboul affirme que la perte de McLaren n’aura ‘absolument aucun impact’ pour Renault

Il s’exprime aussi sur les dernières évolutions de la voiture

Recherche

Par A. Combralier

11 octobre 2019 - 15:48
Abiteboul affirme que la perte de (...)

Renault a reçu des évolutions notables pour ce week-end à Suzuka, notamment au niveau de l’aileron avant, mais les résultats des EL2 sont particulièrement peu encourageants pour l’équipe française (17e et 18e places). En conférence de presse, ce vendredi, Cyril Abiteboul a cependant estimé qu’il faudrait du temps à son équipe pour comprendre les apports de ces évolutions.

« Quand vous amenez ce type de pièces, surtout avec le règlement actuel, c’est une partie très sensible. Tout le monde pourrait dire la même chose. Donc cela prend un peu de temps pour bien tout comprendre, pour mesurer, pour récolter des données ; nous avons fait une série de tests comparatifs. Les gars étudient les données à l’usine pour le moment, et écoutent les pilotes. Et non, il n’y a rien de vraiment mauvais ; mais je pense qu’il y a plus à venir pour le rythme et l’équilibre en particulier. Mais c’est une zone très complexe pour le développement de la voiture. Il y a tant de charge aérodynamique... donc cela crée un peu d’instabilité. »

« L’équilibre, pour les pilotes, n’était pas exactement ce qu’il était supposé être. Donc il faut étudier cela en particulier, s’assurer que les données appuient ce qui est expérimenté sur la piste. Et si c’est le cas, nous ferons quelques changements de réglages en EL2, pour voir si ça peut un peu mieux fonctionner. »

Pendant que Renault doit gérer cette fin de saison, 2021 s’annonce aussi prometteur que complexe. En effet, le motoriste français se retrouvera sans équipes clientes, et donc sans d’étalon comme McLaren cette année. Cela ne sera-t-il pas trop handicapant pour le développement de l’unité de puissance, selon Cyril Abiteboul ?

« L’an prochain, cela n’aura pas de conséquence, parce que l’unité de puissance de l’an prochain est développée, elle est déjà au banc d’essais. Cela va impacter ce que nous pourrions faire pour 2021. Car Renault essaie toujours de satisfaire chacun de ses clients, pour répondre à leurs demandes concernant l’installation du moteur, et tout cela, donc ce sera un sujet de distraction en moins. »

« Nous pourrons nous concentrer sur nous-mêmes, juste sur nous-mêmes. Et c’est tout. »

« Du point de vue économique, cela n’a absolument aucune conséquence, parce que nous vendons notre moteur à prix coûtant, plus ou moins. En raison de la limite fixée au prix de vente. Donc franchement, ce n’est rien, c’est une bonne nouvelle, parce que c’est toujours satisfaisant de voir votre produit utilisé par de multiples équipes, mais si l’on regarde ce qu’il nous faut pour développer un produit performant pour Renault, cela n’aura absolument aucun impact. »

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less