Formule 1

A Spa, ce fut encore un week-end très difficile pour Williams

Ils ont tous une pensée pour Antoine Hubert

Recherche

Par D. Thys

1er septembre 2019 - 19:28
A Spa, ce fut encore un week-end (...)

Ce Grand Prix de Belgique s’annonçait difficile pour l’écurie Williams et il le fut, sans aucun doute. George Russell prend la 15e place à l’arrivée alors que son équipier Robert Kubica a droit à la 17e position.

"Ce fut un week-end très difficile avec cette très mauvaise nouvelle," commente George Russell en évoquant le drame d’hier en F2. "Antoine (Hubert) était quelqu’un de vraiment génial et j’espère que nous l’avons rendu fier de nous, car nous avons roulé pour lui rendre hommage."

"Je n’ai pas pris un très bon départ. J’ai été forcé de prendre l’extérieur et ensuite j’ai vu Raikkonen dans les airs et un tas de débris sur la piste. J’ai pris l’échappatoire mais ensuite je suis tombé sur Verstappen au ralenti. Cela m’a fait perdre de nombreuses positions. Nous avions un rythme raisonnablement bon, même si je ne sais pas quel était notre retard sur les gars devant nous. J’ai fait une course solitaire. Nous savions que cela allait être la course la plus difficile de la saison pour nous. La semaine prochaine à Monza, nous allons tout remettre à zéro et recommencer à nous battre," ajoute-t-il.

Robert Kubica a pris le départ depuis la vie des stands. "Cela aurait pu être un avantage de partir des stands avec cette température plus fraîche, mais à cause de la voiture de sécurité, nous n’avons rien pu en tirer. Ensuite, mon rythme n’a pas été trop mauvais, malgré la dégradation de mes pneus médiums en début de course."

"Nous avons chaussé les pneus tendres pour la dernière partie de la course et alors que j’essayais de maintenir Raikkonen derrière moi, j’ai manqué de chance quand Vettel m’a pris un tour. La Ferrari m’a dépassé dans la zone DRS et pour l’Alfa qui était 20 km/h plus rapide que moi, il était facile pour elle de me dépasser aussi," ajoute le Polonais.

Plutôt que de parler de la course de ses pilotes, la patronne Claire Williams préfère rendre hommage à Antoine Hubert dont le décès a assombri le ciel de Spa.

"Ce week-end a été très difficile pour tout le monde ici à Spa à la suite du décès d’Antoine Hubert. Aujourd’hui, nous avons roulé pour lui. C’était un jeune talent qui nous a été enlevé bien trop tôt. Tout le monde chez Williams présente ses condoléances à la famille et aux amis d’Antoine," conclut la fille de Frank Williams.

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less