Formule 1

A son tour, Massa dédouane Vettel et pointe du doigt l’environnement Ferrari

Depuis 2008, Ferrari court après une voiture assez performante pour être titrée

Recherche

Par A. Combralier

27 mai 2020 - 17:36
A son tour, Massa dédouane Vettel et (...)

Est-ce Sebastian Vettel qui a échoué à Ferrari, ou ne pouvait-il de toute façon pas faire autrement compte tenu de l’environnement inhérent à la Scuderia ? C’est ce qu’a bien laissé entendre Felipe Massa lors de son dernier vodcast à Sky Sports.

Le Brésilien n’est pas le premier à remettre en cause la pression ambiante au sein de la Scuderia, qui nuirait à l’environnement de travail et à la performance finale des voitures. Selon lui, Ferrari n’a ainsi plus disposé d’une voiture capable de jouer le titre depuis plus de 10 ans.

« Vous ne pouvez pas oublier que la dernière fois que Ferrari a remporté le championnat [des constructeurs], c’était en 2008. »

« Il est vrai que beaucoup de bons pilotes sont passés par l’équipe et n’ont pas pu gagner. Y compris après 2008, j’étais là, et nous n’avons jamais vraiment eu la voiture ou l’équipe pour gagner. »

Pourtant, que ce soit à Abu Dhabi en 2010 ou à Interlagos en 2012, l’ancien coéquipier de Felipe Massa, Fernando Alonso, est passé tout proche d’une couronne mondiale.

Mais était-ce dû au pilote ou à la voiture ? On sent où penche Felipe Massa…

« Fernando [Alonso] a vraiment fait un travail incroyable en 2010. Il a trouvé les limites en se battant pour le championnat. »

« Mais peut-être que, pour être honnête, la voiture ne pouvait pas gagner cette année-là. À mon avis, il a fait un travail incroyable. »

« Tous les pilotes qui sont passés par là - Sebastian, Kimi [Raikkonen] - n’ont pas pu gagner parce que l’équipe n’était pas complètement parfaite pour gagner la saison. »

« Donc ce n’est pas seulement lié à Sebastian. Il a fait beaucoup de grandes courses, il a gagné beaucoup de courses ou il s’est battu pour, et il était toujours devant son coéquipier - même un bon coéquipier et champion comme Kimi. »

C’est donc ainsi l’organisation interne de l’équipe, que ce soit sous Domenicali, Maurizio Arrivabene ou Mattia Binotto, que remet en question Felipe Massa. Les conséquences des départs de Jean Todt et de Ross Brawn se feraient ainsi encore sentir en Émilie-Romagne…

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less