Formule 1

A la porte des points, les Alfa Romeo savent qu’elles sont ‘beaucoup plus rapides’ qu’en 2020

11e et 12e places, mais un gros rythme de course

Recherche

Par Alexandre C.

28 mars 2021 - 21:01
A la porte des points, les Alfa (...)

L’an dernier à la première course, Alfa Romeo avait marqué des points par Antonio Giovinazzi mais en 2021 à Bahreïn, les deux voitures ont fini tout juste à la porte des points. Une position frustrante mais aussi encourageante pour la performance pure.

Kimi Räikkönen n’a fini qu’à deux petites secondes de Lance Stroll et aurait pu commencer la saison de belle manière ! Est-il plus réjoui que frustré ?

« Ce n’était pas une mauvaise course, nous avons eu quelques bonnes bagarres et la voiture s’est bien comportée, mais c’est décevant de ne pas ramener de points alors que nous étions dans le top 10 presque toute la nuit. Si la course avait duré quelques tours de plus, nous aurions probablement pu rattraper les voitures de devant, mais nous allons continuer à essayer. »

« Le ressenti était bon dans la voiture, comme lors des essais, il est donc clair que nous avons fait un pas en avant par rapport à l’année dernière : nous avons encore un peu de travail pour combler l’écart avec les cinq premières équipes, mais nous continuons à nous battre pour trouver ce petit plus. »

Antonio Giovinazzi a fini une position derrière son coéquipier, malgré des premiers tours moins réussis et un problème lors d’un arrêt. Il se satisfait aussi du rythme de course de l’Alfa Romeo.

« Par rapport au début de la saison dernière, nous sommes beaucoup plus rapides et nous avons une bien meilleure voiture, nous pouvons donc être heureux du pas en avant que nous avons fait. Ce n’était pas suffisant pour ramener des points aujourd’hui, mais nous sommes très proches du top 10 et nous pouvons constamment nous battre pour les points. Ma course était bonne, je pense que j’ai tiré tout ce que je pouvais de la voiture, mais bien sûr nous avons perdu du temps au premier des arrêts aux stands. Au final, les erreurs arrivent et nous devons en tirer les leçons et nous assurer de ne pas les refaire la prochaine fois ; sans ce problème, j’aurais probablement été proche à l’arrivée de Kimi. »

« Maintenant, je me concentre sur Imola, je vais courir à nouveau dans mon pays et j’espère obtenir un bon résultat pour rendre les Tifosi heureux »

Frédéric Vasseur, le directeur d’écurie, veut retenir le rythme de course supérieur d’Alfa Romeo par rapport à l’Alpine par exemple.

« Cette nuit nous a donné une indication claire des progrès que nous avons réalisés au cours des douze derniers mois. Nous avons couru avec autorité, laissant les Alpine et une Aston Martin derrière nous et terminant dans la roue de l’autre Aston. Même si nous quittons Bahreïn sans aucun point, nous le faisons en ayant récupéré notre place dans le milieu du milieu de grille - et les résultats viendront sûrement bientôt. Nous avons démontré que nous étions capables de nous battre dans et autour du top 10 et nous pouvons regarder avec optimisme le reste de la saison. »

« Ce fut une course mouvementée, même si le faible taux d’abandon - seulement deux abandons - signifiait que nous avions du pain sur la planche pour viser une place dans les points. Nous avons cependant beaucoup de points positifs, car nous savons que nous pouvons nous rendre à la prochaine course, à Imola, dans deux semaines, prêts à nous battre à nouveau pour une place dans le top 10. »

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less