Formule 1

A la peine financièrement, McLaren cède son siège de Woking pour 20 ans

Sous la forme d’une cession-bail pour 170 millions de livres

Recherche

Par Alexandre C.

20 avril 2021 - 17:01
A la peine financièrement, McLaren (...)

C’est fait : comme prévu, McLaren, toujours en recherche de fonds en raison de la crise du coronavirus, a trouvé un accord avec Global Net Lease pour céder, sous la forme d’un leasing (cession-bail) de 20 ans, son siège du McLaren Technology Center. L’accord a été confirmé à la New York Stock Exchange. Il devrait rapporter environ 170 millions de livres à McLaren.

Le fonds d’investissements immobilier GNL récupère ainsi la propriété du MTC, du McLaren Production Centre, et du Thought Leadership Centre. GNL pourra ainsi louer le MTC à l’équipe de F1, qui continuera d’occuper les locaux, tout en récupérant de l’argent frais chaque mois ; en échange, McLaren met la main sur un gros paquet de livres (170 millions a priori) à dépenser immédiatement pour faire face aux lourds investissements nécessaires (nouvelle soufflerie)... et aussi pour combler les pertes du coronavirus.

Rappelons que le groupe McLaren avait dû licencier 1200 personnes l’an dernier, soit presqu’un tiers de sa main d’œuvre. McLaren avait dû aussi être secourue par la Banque nationale du Bahreïn (prêt de 150 millions de dollars) et avait enfin reçu un investissement de MSP Sports Capital en urgence.

McLaren a confirmé que cet accord « sera utilisé pour réduire l’effet de levier du Groupe et renforcer la position financière du Groupe. »

James Nelson, le PDG de GNL, s’est ravi de la nouvelle : « Nous sommes très heureux d’annoncer que cette installation de classe mondiale fera partie du portefeuille de GNL. »

« Les bâtiments ultramodernes du siège social de McLaren Group ont remporté de nombreux prix, ont été conçus par l’architecte de renom Norman Foster, et sont le type d’actifs à missions et à location nette qui composent le portefeuille de GNL. »

« Nous sommes très heureux d’avoir pu collaborer et travailler avec l’équipe de direction du McLaren Group pour réaliser cette transaction. »

« Nous nous réjouissons du partenariat à long terme avec McLaren et des avantages que cette transaction aura pour GNL. »

Günther Steiner avait d’ailleurs ironisé sur la situation dernièrement de McLaren, en rappelant que même Haas restait propriétaire de ses locaux. Zak Brown avait rétorqué en rappelant que McLaren n’était pas un gestionnaire d’actifs immobiliers, mais une équipe de course.

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less