Formule 1

A ‘l’école du drift’, Norris s’est ‘ch… dessus’, surtout dans le virage 8 !

Problèmes de fiabilité pour Carlos Sainz

Recherche

Par Alexandre C.

13 novembre 2020 - 17:34
A ‘l’école du drift’, Norris s’est (...)

Avec un asphalte totalement vert et des pneus les plus durs possibles, les F1 ont eu extrêmement de mal à bien figurer sur la patinoire d’Istanbul, ce vendredi en essais libres.

A la porte du top 10, mais à une demi-seconde de Lance Stroll et 2,4 secondes du meilleur temps de Max Verstappen, Lando Norris pense-t-il qu’il y a des vrais enseignements à tirer de ce roulage précaire ?

« C’était un jour amusant » souriait celui qui fête ses 21 ans aujourd’hui.

« C’était l’école du drift aujourd’hui ! »

« Et c’était comme mon cadeau d’anniversaire, bien sympa. »

« C’est délicat dans une Formule 1, beaucoup de puissance, beaucoup d’appui et de gros travers. Donc la plupart des tours, vous vous chiez un peu dessus, surtout le virage 8 à grande vitesse et ainsi de suite, donc c’est délicat mais c’est aussi très amusant. »

« C’est amusant de pousser la voiture et d’être à la limite comme ça tout le temps, mais ce n’est pas tant que vous soyez à la limite le problème, il faut surtout essayer de faire monter la température des pneus et ainsi de suite. »

« Nous devons essayer de déterminer quel est le meilleur plan pour demain en termes de nombre de tours effectués avec un jeu de pneus par rapport à l’augmentation de la température des pneus et à la nécessité de ne pas réduire la durée de vie des composés ; mais je suis sûr que tout le monde va réfléchir à cela et à la manière de le faire. »

La concurrence de McLaren semble en forme ce week-end, surtout du côté de Ferrari ou d’AlphaTauri... Qu’en pense Lando Norris ?

« Nous avons toujours des Ferrari qui sont beaucoup plus rapides que nous et des AlphaTauri, qui sont un peu plus rapides, donc si nous pouvons apporter quelques améliorations, je pense que nous pouvons être un peu plus proche des AlphaTauri. »

« Ils ont été en avance de façon convaincante tout au long de la journée d’aujourd’hui. Ce ne sera donc pas facile, mais nous avons une chance de marquer quelques bons points ce week-end si tout se passe bien, mais c’est très délicat. »

Victime d’un problème de direction assistée puis d’une défaillance électrique, Carlos Sainz a lui connu une journée plus encore compliquée dans l’autre McLaren…

« C’est une journée étrange à cause de l’état de la piste. Nous avions des problèmes le matin et l’après-midi, nous nous concentrions sur l’apprentissage sans nous préoccuper des chronos. Au moins, nous nous sommes amusés, mais nous devrons améliorer la voiture pour les qualifications. »

« C’est le vendredi le plus étrange que j’ai jamais fait de ma vie. Nous nous attendions à des tours de piste en 1’33 et nous faisions 1’45, ce qui explique la difficulté. C’est très étrange, bien que ce soit un bon défi, différent de celui auquel nous sommes habitués. »

La fiabilité rend-t-elle Carlos Sainz nerveux ?

« Ce n’est pas idéal de manquer autant de tours, surtout quand c’est une nouvelle piste pour moi, même si j’ai pu rattraper une partie des tours en EL2 et que je me sens prêt pour la qualification. »

« Ce n’était pas comme je m’y attendais, mas j’ai pu faire le virage 8 à fond, même avec cette adhérence, cela montre à quel point ces voitures peuvent être impressionnantes et rapides. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less